Après vous Madame

1 mars 2011

Jusqu’où doit-on se sacrifier pour aider les autres à accomplir leur BA quotidienne ? C’est une vraie question !

Ainsi, il y a quelques temps, j’attendais pour traverser la rue, une deux voies. Rien de très palpitant, à peine si ça mérite d’être relaté (oui parfois, moi Pasd’Bol je traverse les rues). Anyway…

J’attends un petit moment car cette route est très fréquentée puis, enfin, une voiture s’arrête. C’est sympa de sa part, puisque les voitures derrières doivent également s’arrêter. Vraiment sympa. Sauf que, voilà, sur la voie d’à côté c’est le défilé de camions qui ne semblent à côté desquels je ressemble à un moustique. Logique, je ne bouge pas, j’encourage la brave dame à continuer sa route. Mais elle attend encore (pourtant elle devait bien avoir sa vision périphérique, c’est difficile de rater un gros camion qui passe à fond la caisse à côté de sa titine non ?) et au final finit par m’insulter. La question étant aurais-dû finir écrasée pour que cette personne aie le sentiment de bien commencer sa journée ?

Comme je l’annonçais, rien de palpitant sous le soleil, la prochaine fois je vous raconterai mes histoires de voisin psychotique, ça sera plus marrant (mais la question sera moins existentielle).

images.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !