Attention, c’est marée haute !

9 juillet 2011

maree.jpgHier, comme tous les trois jours, j’ai dû changer tout l’appareillage de ma poche. Et comme je suis une fille organisée, je me prépare comme il faut. J’apporte toutes les affaires nécessaires, ouvre à l’avance mes sachets, prédécoupe mon support, sort mes lingettes et mes compresses, installe le plaid sous moi pour protéger le canapé, ferme ma poche…Je suis parée !

 

Je retire mon ancien appareillage et je nettoie mon intestin (oui, je le touche avec mes doigts et je le lave). Ensuite je le sèche.

 

Jusqu’ici tout va bien…

 

Je mets mon joint antibrûlure (oui, j’ai un joint antibrûlure entre mon support et ma peau) puis, je pose enfin mon support tout neuf.

 

Je colle les bords, puis je colle l’intérieur en appuyant fortement autour de mon intestin.

 

Catastrophe ! Tel un tsunami, mon intestin a fait jaillir tout son contenu ultra liquide (pas de bol, c’était ultra liquide hier), j’ai vu le support se remplir à la vitesse d’un cheval au galop et, avant d’avoir pu dire ouf (et m’être précipitée sur mes compresses), j’ai vu le contenu de mon intestin déborder sur ma peau, emporter mon support et dégouliner sur mon plaid, ma chemise de nuit et mon canapé. Ô joie !

 

Première fois qu’une chose pareille arrive, je comprends mieux le principe d’inondation maintenant !

 

Bien sûr, j’était bonne pour tout nettoyer…

 

J’ai remis le support comme j’ai pu, espérant avoir tout nettoyé (sinon ma peau va être marquée par la brûlure) et surtout que ça restera étanche 3 jours.

 

Voilà ce qui arrive quand mon intestin farceur s’amuse à rejouer de célèbres catastrophes naturelles…

Rendez-vous sur Hellocoton !