AUM…Le retour !

9 janvier 2014

AdopteUnMecJ’avais dit non, j’avais juré, je l’avais promis…La Pasd’Bol est faible, Lecteur, je me suis réinscrite sur AdopteunMec !

Je n’en suis pas fière, mais je dois dire que ça me travaillait depuis quelques semaines. Ce qui m’a poussée à revenir ? Comme tu es indiscret, Lecteur, mais si tu es sage, je te raconterai…peut-être ! Ce qui est sûr c’est que ma motivation principale reste l’ennui. Ben oui quoi, le travail n’occupe pas assez mon gros cerveau (si si, il paraît que c’est un compliment, cherchez pas), les conversations avec mes collègues non plus et je suis lassée de Candy Crush Saga. Forcément, AUM s’est imposé à mon esprit.

On s’en souvient, j’en suis partie blasée (limite aigrie). Pourtant j’avais fait quelques rencontres intéressantes, certaines m’ont marquée que ça soit amicalement ou autre, mais le verdict fut sans appel : seule j’étais, seule je suis restée. Pour un truc qui doit te permettre de rebooster ton ego, pour moi ce fut le contraire, je me suis rarement sentie aussi moche et grosse (et un peu conne aussi, en fait). Il faut croire que je suis une grande naïve. Car oui, en plus de m’ennuyer beaucoup, je ne perds pas l’espoir que la deuxième fois soit la bonne. Que les gens ont changé (pour le nouvel arrivage, c’est loupé, je suis tombée sur les mêmes…prochain article à venir…rhooo ce teasing), que cette fois on me trouvera jolie ou charmante (je suis top parait-il, il me semble que ça veut tout et rien dire) et qu’au pire, un poil de feeling passera quelque part (même si ça devient très galvaudé ça le feeling). Mais plus encore j’ai envie de me marrer !

Non que je ne sois sincère dans ma démarche (vous le savez depuis le temps, je suis trop sincère, c’est le problème) mais ce coup-ci je fais les choses différemment sans me prendre la tête. J’ai commencé par faire une annonce vraiment givrée, rien que pour entraîner une sorte de sélection naturelle (je fais fuir 90% du mâle), je réponds aux messages (car je suis polie) sans me soucier de ce qui se fait ou pas, en suivant mes envies. Je ne fais pas semblant, je ne me prends pas la tête et, comme j’y crois peu, je ne m’attache pas. Si coup de coeur il doit y avoir, il y aura, mais ça sera plus en vrai (d’ailleurs mes ex-coup de coeur aumesques avaient été ceux qui me plaisaient le moins physiquement, je ne présume donc de rien) et si j’ai envie. Bref, ce come back s’annonce sous le signe de la légèreté, même si je n’ai pas l’intention de faire n’importe quoi de mon corps (ma nouvelle devise ? Mieux vaut une bonne raclette qu’une mauvaise partie de galipettes).

Ok, ça fait deux jours. Et pour le moment, ça réussit son œuvre : me vider la tête, m’amuser et me permettre de chasser toute pesanteur. J’ai repris contacts avec de vieux potes (c’est super sympa de retrouver de vieilles connaissances, ça vous donne l’impression d’être super populaire avec option rock star très attendue), découvert des nouveaux aussi dingues que moi, déjà programmé des sorties… Bref, il faudrait au moins quelques semaines avant que ça me passe et que je me lasse…en attendant, ça va m’en faire des choses à raconter (déjà 2 idées en stock, et c’est du lourd).

Et puis d’un autre côté…C’est bon la honte !

Rendez-vous sur Hellocoton !