Blog’n’Roll !

27 janvier 2012

Blog-and-rollAllez hop, on se prend par la main, on se recentre sur l’essentiel et on parle des sujets qui comptent : la musique (censée adoucir les moeurs).

 

C’est pas parce que je suis très occupée que je ne vais pas continuer à faire plaisir à mes lecteurs (en leur parlant du seul sujet qui les intéresse vraiment : MOI).

 

Cependant, un peu de pause de moi fait du bien, donc je continue les autres topics qui me rendent toute petite ! Car oui, messieurs-dames, je me sens toute riquiqui à côté des artistes qui ont pour eux le génie créatif !

 

Et justement ! Avec cet artiste-là, je me sens aussi grande qu’un moustique. Même petit lui-même (à peu près ma taille je crois), c’est un très très grand par le talent !

 

Rien qu’avec ça, je suis sûre que vous avez compris que je parle de Prince Roger Nelson, plus connu sous son seul prénom de Prince ! Eh oui, c’est son vrai prénom !

 

Prince.jpg

 

Considéré comme has been par certains, surtout du fait que la pseudo guerre l’opposant à Michael Jackson est finie depuis longtemps, Prince n’a jamais arrêté de créer, produire ou se renouveler, et ses fans ont continué de le suivre malgré ses délires d’artiste (comme le changement de nom). Preuve en est le succès de son dernier concert (et si j’avais su, j’y serais allée).

 

Car oui, j’assume, j’adore Prince ! Pas tout ce qu’il a fait, mais je continue à admirer son oeuvre et son talent immense. Saviez-vous qu’il savait jouer de plus de 20 instruments ? Qu’il était considéré comme l’un des meilleurs guitaristes du monde ? Que la seule personne à mettre en crédit de ses deux premiers albums c’est lui-même ? Et ça vous impressionne pas vous ? Moi si, un max !

 

Né en 1958 (ça ne le rajeunit pas) à Minneapolis, Prince est l’un des artistes majeurs de sa génération à égalité avec Michael (auquel on l’a beaucoup opposé…forcément, deux blacks talentueux qui chantent ça pousse toujours les imbéciles à faire des comparaisons inappropriées, ce qui est parfaitement ridicule, ils n’ont pas grand chose à voir ensemble et ont un style très différent) et Madonna (qu’il s’est sans doute tapée…comme tout le monde).

 

Bon, je ne vais pas vous faire toute sa bio, car elle est si dense que j’y passerais la nuit (mais Wikipedia, c’est super complet).

 

Peu d’artistes sont aussi hyperactifs que Prince (il aurait plus de 1000 chansons inédites dans un coffre…ça sent le jackpot à sa mort), aussi control freak (au point d’être un chouilla tyrannique, même dans la sphère privée) mais également aussi mégalo (faut pas se leurrer, il vit dans un monde à part).

 

Adepte de belles femmes (je mets un bémol pour Ophélie Winter, là c’était une pure faute de goût), une vie privée assez chaotique, des changements de noms tordus, de religions, Prince incarne à lui tout seul les excès (sauf la drogue), la folie et le génie des plus grands (Mozart aurait été ravi de lui serrer la pince et je dis ça sérieusement).

 

Quoiqu’on en dise, j’adore Prince, la beauté et la profondeur de la plupart de ses textes, la recherche musicale toujours originale, sa sensualité, son aura… Et je trouve bien dommage qu’on en parle si peu !

 

Allez, assez de bavardages, on passe au (bon) son !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !