C’est peut-être un détail pour vous…

11 janvier 2013

detail.jpg…mais pour moi ça veut dire beaucoup ! Non, je ne vais pas me mettre à jouer du piano debout (ou même assise maintenant que j’y songe) mais rester dans ma thématique de posititude (le dico de la pasd’bolitude est en cours !)

 

C’est marrant de réaliser que, dans la vie, tout est une question de détails. N’avez-vous jamais eu un coup de coeur pour une photo toute simple qui pourtant vous brûle la rétine et dont la simple vue vous apaise et vous rend heureux ? Pourquoi ? Car souvent cela tient à un détail comme la lumière qui met en avant un objet qu’on ne remarquerait pas sinon, une petite coccinelle là en bas à droite, le mouvement des feuilles qui donne à cet arbre un air heureux, des yeux rieurs… Oui, tout est une question de détails.

 

D’ailleurs, n’importe quelle fashionista vous le dira, la meilleure façon d’embellir des fringues classiques ou même passe-partout n’est pas de multiplier les couleurs, les marques de créateurs ou même de céder à toutes les tendances. Ce qui fera vraiment la différence c’est l’accessoire ! On peut être habillée en jogging, comme un sac à patates, en jeans ou avec une petite robe noire lambda et produite en série, il suffit d’ajouter le petit détail unique pour transformer votre tenue, la rendre personnelle voire belle et vous permettre de sortir du lot de tous les clônes qu’on peut voir dans le métro.

 

C’est du moins la réflexion qui m’a frappée hier (j’en ai encore mal au cerveau) alors que je regardais ma chambre. Etant locataire, je n’ai pas eu l’envie (ou le courage, faites votre choix) de mettre une déco particulière ou même de peindre les murs. J’ai donc une chambre toute blanche, remplie uniquement de meubles pratiques et de fringues qui traînent. Je ne m’y suis jamais sentie bien. Pourtant, à mon anniversaire, on m’a offert une superbe (et imposante) photo encadrée de Sailor Moon (je suis fan) et, ayant peu de murs disponibles au salon pour cause de livres ou de miroir, je l’ai accrochée un soir (à 1h30 du mat…j’étais passablement pompette et pleine d’énergie) dans ma chambre. Devinez quoi ? Maintenant ma chambre impersonnelle est devenue un endroit où je me sens bien, c’est mon espace qui n’appartient qu’à moi et où le sourire me revient. Ca a tout changé.

 

Même le détail le plus infime peut tranformer une journée triste : un parasol dans un cocktail, un bébé avec des oreilles d’ourson, un vernis rigolo, un papillon qui passe, un petit coeur sur une addition… On ne cesse de dire qu’il faut profiter des petits bonheurs de la vie, moi je crois aux détails car ils changent tout. Sans eux, la vie ne serait vécue qu’en noir et blanc (ou juste en gris), rien n’aurait de réelle saveur, tout serait formaté et finalement sans intérêt. C’est un peu le piment de l’existence, qu’on l’applique aux objets du quotidien ou à la vie elle-même. Un bijou sur une main va l’embellir, un mascara va faire pétiller le regard, le parasol dans le cocktail va le rendre plus festif, cette coccinelle sur la photo va la rendre vivante et attachante. Le détail, c’est ce qui donne du souffle. Or le souffle, on en a souvent besoin à force de ramer dans sa galère.


 

La vie est donc faite de petits détails de rien du tout…Le sourire naît avec les yeux grands ouverts.

Rendez-vous sur Hellocoton !