C’est ta rentrée

5 septembre 2011

rentre.jpgA Toi qui a dû te lever à 7h du matin (au mieux), préparer le petit déjeuner pour toute la famille et prendre 5 mn pour remettre ta combinaison de super worker avant de grapiller quelques secondes dans la salle de bain pour avoir l’air réveillé.

 

A Toi qui a couru dès le début de la matinée pour vérifier tous les cartables, les tenues de chacun et qui s’est précipitée pour emmener les enfants à l’école, qui a même écrasé ta petite larme au moment ou le petit dernier (ou premier) a franchi les grilles pour la première fois de sa vie (et ne s’est même pas retourné pour te dire au revoir tant il t’a oublié vite).

 

A Toi qui a redécouvert les joies des transports en commun bondés (avec des gens qui puent et qui font autant la gueule que toi, parce que bon, c’est loin les vacances maintenant) ou les bouchons du périph, ce qui t’a encore mise en retard pour ton premier jour de taf.

 

A Toi qui a retrouvé tous tes dossiers en attente, tous ceux à venir, les réunions du lundi matin avec Big Boss Pas Sympa, les collègues que tu aimes bien, ceux que tu aimes moins, la sadique du couloir du fond et la fayotte près de la machine à café qui cafte dès que tu regardes l’heure.

 

A Toi, qui a retrouvé un rythme que tu n’aimes pas spécialement, mais bon, c’est le tien et il faut bien vivre ma brave Lucette, qui compte les jours d’ici Noël, qui se dit que, décidément, la machine s’est un peu rouillée après les super vacances que tu  viens de passer, mais que ça va revenir vite et que c’est triste quand on y pense.

 

A toi qui va rentrer éreintée, qui va devoir gérer les devoirs (ou pas, tu peux aussi rentrer après 20h), le goûter (idem), le repas (là t’y couperas pas), les discussions sur la rentrée « alors, c’était comment ? Et ton prof il est sympa ? Et toi tes collègues ? » et te dire que tu n’auras pas volé la bonne nuit de sommeil qui t’attends en te disant « vivement vendredi soir ».

 

Oui, Toi, là, je pense à toi et je te souhaite bon courage ! Sur ce j’y retourne, y a Obsession Fatale sur M6 et mes pokémons en attente sur mon canapé !

 

PS : je déconne Travailleur (euse), tu sais que dans le fond j’envie ta vie !

Rendez-vous sur Hellocoton !