Comment se sortir un mec de la tête ?

29 décembre 2013

ideefixe2Qui n’a jamais eu une obsession complètement dénuée de fondement, du mal à digérer une rupture ou un crush non partagé ? Sérieusement, qui ? Bon, après, il y a des tas de truc qu’on aimerait bien oublier et pas forcément les mecs…mon truc du moment étant les M&M’s (vade retro). Mais là n’est pas le sujet.

Bref, partons du postulat de base qu’on a toutes (ou tous, ça marche pour tout le monde) bobo à son cœur à un moment donné et une folle envie que la tristesse et la déception disparaissent d’elles-mêmes comme par magie. Quand on est une fille, en général, on a une forte tendance à noyer son chagrin dans le sucre et les films à l’eau de rose en chouinant « Mais pourquoi Julia Roberts elle finit avec le milliardaire alors que c’est une postitpute et que même l’autre débile ne veut pas de moi alors que je suis une fille bien ? Moi aussi j’utilise du fil dentaire en chantant du Prince ! ». Est-ce efficace ? Non, ça soulage sur le moment mais le mec, telle une tique assoiffée de sang, est tenace. Il ne part pas et pollue nos pensées (ok, il préfèrerait en général que ça ne soit pas le cas, sa responsabilité dans cette affaire est donc quelque peu limitée). Inutile de vous sortir tous les poncifs du genre (vos copines s’en chargeront) comme « Un de perdu dix de retrouvés », « Tu vaux mieux qu’un mec qui ne te juge pas digne de partager sa vie », « S’il ne voit pas quelle nana géniale tu es, c’est qu’il ne te mérite pas », « Il y a d’autres poissons dans la mer », « Sors et pense à autre chose » ou « Mais qu’est-ce que tu lui trouves à ce crétin, il est sans intérêt ? » ; parce que même si c’est vrai, ça ne fait pas avancer le schmilblick sur le moment. Mais rassure-toi, âme esseulée, Dr Pasd’Bol a la solution (comme toujours) !

  • Pour se sortir une idée fixe de la tête, le mieux est encore de se la frapper contre le mur. Attention, pas une fois, une centaine au minimum. Promis, après ça, on n’a même plus d’idée du tout ! Faites gaffe quand même, ce n’est pas une pratique à faire quand on est trop douillette.
  • Plus radical, il y a la décapitation. Là c’est sûr, la personne qui vous obsède ne traversera plus vos pensées. L’air si, beaucoup plus. A déconseiller aux frileuses donc (en plus, cela nécessite l’achat d’une guillotine ou la location d’un bourreau, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses).
  • Si on tient malgré tout un minimum à soi (ce qui est mieux, mais qui suis-je pour juger ?), il reste l’éradication définitive du problème : la suppression physique du garçon incriminé. Il y a plusieurs méthodes, vous pouvez prendre votre plus belle voiture, proposer à un ami de vous rendre un grand service (si possible le gentil qui a toujours été amoureux de vous en secret), chercher la recette sur Google d’une bombe artisanale, louer un puma…Faites-vous plaisir, c’est le moment d’être créatives mesdames !
  • Enchaîner les hommes. Non, pas dans une cave (enfin, bon, après vous en faites ce que vous voulez) mais dans votre lit. On dit souvent que la meilleure façon de se remettre d’une déception c’est de vite remonter en selle, ce qui marche rarement du premier coup, d’où l’idée de voir si ça marche au bout du 50ème. Petit bénéfice, dans le lot peut éventuellement se trouver l’homme de votre vie ou votre future obsession (ok, je l’avoue, perso, je n’en suis pas capable, même quand j’étais sur AUM j’enchaînais les rencontres et étais fort incapable de dépasser la bise ou la poignée de main…)
  • Viser les JO. Ou décider de devenir la reine mondiale du macramé ou de Super Mario Kart. A raison de 8h d’entrainement par jour en plus de votre travail, nul doute que vous ne penserez pas à lui pendant ce temps.
  • Tomber enceinte. D’un inconnu rencontré dans un bar, d’un coup de foudre avec une éprouvette, peu importe. Toutes mes amies enceintes m’ont confirmé que la grossesse donnait une mémoire de poisson rouge et qu’après elles n’avaient plus le temps de penser du tout (ou de dormir). C’est une méthode approuvée comme une autre.
  • Changer d’orientation sexuelle. Vous vous prendrez toujours la tête mais plus sur lui (attention, mes amies m’ont prévenue que les filles étaient pires que les mecs, vous voilà averties).
  • Rentrer au couvent. Avec 7 à 8 prières par jour, des activités spirituelles enrichissantes et votre nouvelle identité, votre mariage au seigneur comblera le trou béant de votre cœur et guidera votre esprit sur la bonne voie.
  • Travailler dans une distillerie de vodka. Les vapeurs d’alcool, y a que ça de vrai pour tuer les connexions synaptiques ! Comment ça, cela créé des dégâts irréversibles au cerveau ? Je ne veux pas le savoir ! Vous voulez une solution oui ou non ?
  • Regarder Secret Story ou les Anges à Hollywood en boucle. Je préviens, c’est plus dangereux que les vapeurs d’alcool…
  • Appeler Mamadou Marabou pour se désenvouter. Ok c’est cher, mais devoir subir les foudres de son banquier et expliquer à la Banque de France  votre découvert de 20 000 euros devrait vous occuper l’esprit suffisamment (plus encore si vous avez un avis d’expulsion en cours) et vous aidera à relativiser beaucoup votre coup de cœur.
  • Si comme moi vous êtes une princesse (avec un côté précieuse ridicule), imaginer votre prince sur le trône (celui à la cuvette toujours relevée) vous sera d’une grande aide. A chaque pensée, l’imaginer dans les situations les plus inconvenantes et dégradantes, quitte  ne plus penser qu’à ça, vous fera voir l’élu comme un humain lambda un peu sale. Vous pouvez également faire imprimer sa photo sur votre papier toilettes préféré. Qui fantasmerait sur celui qui sert à essuyer vos paillettes ?
  • Soyez votre propre expérience pavlovienne ! A chaque image de lui qui traverse votre tête, faites-vous mal. Pincez-vous, brûlez-vous le bras à la cigarette, cognez-vous le gros orteil contre le coin de la table, sortez une aiguille, demandez au chat de vous griffer, vous avez le choix. Mais il est essentiel de confondre son souvenir avec la douleur physique. En moins de temps qu’il ne le faut, la simple idée de lui vous donnera des frissons d’angoisse…

Ce ne sont que quelques idées en vrac mais je ne doute pas de leur efficacité (et comme mes idées sont forcément géniales…)

Tous les maux ont leur remède…

Malheureusement pour toi Lecteur, il y a Dr Pasd’Bol !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • se sortir un homme de la tete
  • comment se sortir un mec de la tete
  • se sortir un mec de la tête
  • comment le sortir de ma tête
  • comment se sortir un garçon de la tête
  • comment se sortir un homme de la tête
  • comment sortir un garcon de sa tete
  • comment faire sortir un mec de sa tete
  • Quand in arrive pas à sortir quelquun de la tête
  • comment faire pour se sortir quelqu un de la tete