Contradictions adoptiennes

30 mars 2014

AUM 2014Je dois t’avouer, Lecteur, qu’au moment où je te parle je suis plutôt remontée du fait d’un rhume mutant qui me fait cracher mes amygdales et m’empêche de respirer (j’hésite entre les particules fines ou un complot des Illuminati). Mais pas seulement…j’en ai aussi après la modération d’AUM et 90% de la faune locale. Car il y a du changement ! De photo du moins et d’attitude aussi. Désormais, je suis en plein cœur d’une étude sociologique !

Rappel des faits : je me suis inscrite une première fois sur AUM cet été en vue d’une vraie rencontre (parce que si je souhaitais une aventure d’un soir, j’irais racoler dans un bar, je gagnerais du temps). J’ai rencontré des gens, vécu des situations cocasses puis suis partie au bout de deux mois car ça me gonflait…pour revenir en janvier car je m’ennuyais au travail, toujours avec le même but naïf. Enfin, pas si naïf que ça vu que je me sers du pire de AUM pour faire du bon VMG. Alors qu’est-ce qui a changé ? J’ai voulu mettre une nouvelle photo…

1) La femme est la cliente

Première contradiction, derrière son côté rose bonbon et girl power, AdopeUnMec utilise les mêmes schémas sexistes et rétrogrades existants. Ce qui n’est un secret pour personne vu le nombre de fois que ce sujet a été traité sur la blogosphère. Passons à la petite anecdote personnelle qui a tout changé. J’ai donc voulu ajouter une photo. Il en existe assez peu sur terre de moi, vous dire combien je devais en être fière. Photo un peu arty, spéciale, prise par une copine photographe. Ok, elle pouvait sembler un peu étrange voire légèrement creepy, mais répondait aux règles édictées par la modération. Et puis c’est AUM, pas le casting d’Elite France ou une candidature à l’Elysée. Mais…cette photo a été refusé (et interdite). Incompréhension de ma part (et des amis qui l’admirent sur ma page FB perso, car j’ai des amis et une page FB perso). Du coup, j’ai fait un test. Test, qui répond également à un « cap/pas cap » d’une copine. J’ai donc envoyé la seule photo au monde me représentant en bikini. Pas franchement ce qu’il y a de plus classe et de soft quand on fait du 95E. Pire, on n’y voit même pas mes yeux. Pour avoir été modératrice moi-même, je sais que je n’aurais pas validé. Guess what ? Non seulement ça passe, mais j’ai même pu la mettre en couverture. L’art non, la pouffe oui. Ce qui me rappelle que les photos torse nu sont interdites, en témoigne le grand succès des mecs en caleçon sur la plage. Conclusion, il y a plus d’hommes que de femmes sur le site, lequel site est totalement gratuit pour les femmes contrairement aux mâles…J’en déduis que la fille en bikini constitue un meilleur appât vendeur qu’une photo d’intello en noir et blanc. AUM veut de la pupute, mode pupute ON.

2) Beaucoup d’hommes cherchent l’âme sœur pour de vrai

Forcément, ma photo de bimbo (quoique réelle, c’est vraiment mes seins en bikini) change le regard d’autrui à un point qui est presque stupéfiant. Non que je n’avais aucun succès avant, mais là c’est passé à un niveau science-fictionnesque. Une vingtaine de charmes par jour, des centaines de mails, ça devient dur à gérer. Des morts de faim allez-vous me dire et, sans ma petite expérience, c’est aussi ce que je dirais. Bizarrement, mes prétendants sont tous à la recherche de la femme de leur vie et affichent en gros CDI dans leurs intentions. Non que je mette cela en doute (je ne juge jamais sans savoir) mais je trouve quand même curieux que les mêmes hommes qui passaient sur mon profil il y a quelques jours avant ma nouvelle photo, aient soudainement changé d’avis après la publication. Et qu’ils aient désespérément besoin de me parler ou me voir au bout de trois messages. Ou qu’ils me posent des tas de questions dont les réponses sont inscrites sur mon profil… J’ai donc réfléchi à cette curieuse contradiction et établi ma propre théorie (c’est mon côté scientifique) : Les seins mis en avant rappelle fortement la fonction première de l’allaitement, les hommes en mal d’amour véritable me représentent donc en future mère de leurs enfants. CQFD !

3) Un homme ça sait toujours ce que ça veut

Il m’arrive souvent d’aller aborder les aumes de AUM la première. Parce que j’ai trouvé le profil drôle, intéressant, original, et oui, aussi, car la photo m’a plu (je suis aussi superficielle qu’une autre). Croyez-le ou non, en général je n’ai aucune réponse (vexant non ?). On s’y fait (je dois vraiment envoyer des messages idiots). Curieusement, ce sont les mêmes qui me contactent depuis la photo, s’excusant de ne pas avoir répondu plus tôt. En effet, 5 mois après ça fait long. Mais qu’est-ce qui a bien pu les faire changer d’avis ? Mystère…

4) Un homme ça a une mémoire de poisson rouge

Variante de la contradiction précédente, le mec qui ne te parlait plus, te fuyait ou te disait qu’il n’était pas intéressé. Des mois (parfois 7 !) plus tard, il se rappelle à ton bon souvenir. Il ne t’a jamais oubliée tu vois…Il a suffit d’une photo pour lui rafraichir la mémoire, abracadabra !

5) Un homme ça a de l’orgueil

J’ai des copines ultra populaires sur AUM (j’y reviendrai) qui m’expliquaient que plus tu traitais un homme comme un chien ou du bétail, plus il te courait après. Je ne mets pas en doute un savoir qui me dépasse, mais je trouvais ça un peu gros. D’autant que c’est très loin de ma façon de penser ou de faire. Moi, je suis la nana sympa qui répond à tout le monde, même les boulets, car je suis ultra polie, qui est franche sans être blessante, qui se soucie de ce que l’autre en face pense et ressent…une gourdasse quoi. Ce qui me vaut mon étiquette à vie de « bonne copine » et explique aussi que je sois souvent considérée comme un second choix. Seulement voilà, tout change (enfin non, ne flippe pas Lecteur, je reste une personne de principes qui ne joue pas avec les gens). Depuis la photo, je suis abreuvée de messages. Tellement, que je mets beaucoup de temps à répondre (car je réponds, du reste vous le savez car c’est pareil pour les commentaires du blog). Ou que, dépassée par le succès, je ne lise pas les messages de suite, me donnant le temps de le faire posément ou quand j’aurai le courage (sauf pour mes potes Adoptiens qui me parlent depuis 2 ou 3 mois d’avant la photo, pour eux je trouve toujours le temps, ils sont prioritaires). Et que vois-je ? Des messages pressants, voire suppliants ! Moi, quelqu’un qui ne me répond pas, je laisse tomber. J’ai fait un pas, à l’autre de se bouger. Au pire si c’est quelqu’un que j’ai rencontré (c’est arrivé), j’abandonne au bout de 3 messages. Mais jamais au grand jamais, je n’envoie 5 messages à 1h d’écart pour demander « Tu m’as lu, tu m’as lu ? » ou « J’espère que je n’ai pas été trop pressant, je suis désolée, réponds-moi », encore moins quand les réponses sont marquées non lues. Moins tu en fais, plus ils en font ! S’il y a bien une leçon à retenir de tout ça, c’est celle-là (et c’est très triste je trouve).

6) Les hommes n’aiment pas se prendre la tête

Ado j’étais très complexée et timide. Il m’arrivait d’avoir un coup de cœur pour le garçon le plus populaire du coin, mais jamais je n’aurais osé quoi que ce soit car j’étais aussi très réaliste. Depuis la photo, mes points s’envolent. N’importe qui visitant mon profil à deux jours d’intervalle remarque un bond impressionnant. Autrement dit, même sans être Queen AUM 2014 (certaines filles ont plus de 750 000 points !), je fais partie des filles populaires. La classe ! Et n’importe qui venant me parler se doute que je suis, de fait, très sollicitée (ce qui est le cas). J’en discutais avec quelqu’un aujourd’hui qui me disait « Moi une fille avec autant de points je laisserais tomber d’avance, trop inaccessible ». Sur AUM, ça serait plutôt le contraire : la demande engendre la demande. L’instinct du chasseur j’imagine ?

Alors oui, je joue le jeu avec ma photo. Qu’on ne me dise pas que je ne donne pas de ma personne dans mon enquête ! Je sais ce que vous vous dites « Mais pourquoi toi qui recherches vraiment l’amour, qui es naturellement cynique et qui n’a jamais hésité à te moquer du manque de décence des Adoptiens hommes et femmes, es-tu passée du côté obscur de la pétasse ? » La colère d’être prise pour un objet d’une part, par curiosité bloguesque de l’autre. Et puis, dans le lot certains ont des discussions intéressantes.

De toute façon, ne suis-je pas la reine du paradoxe ?

Tu veux recevoir ma photo de pouffe dédicacée ? Tu peux voter ici !

Tribway

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • coeur qui s\envolent d\un profil aum