De la superstition

25 août 2011

superstition3_3001.jpgAutant vous le dire tout de suite, je ne suis pas superstitieuse pour deux sous, contrairement à Maman Pasd’Bol. Je passe sous les échelles, j’ai cassé un tas de miroirs, j’ouvre mon parapluie chez moi, j’aime le 13, je retourne le pain sur la table et j’ai un chat noir. Et vu comme ça me réussit, je me dis que mon karma n’est peut-être pas seul en cause pour ma vie de galérienne… Mais passons.

 

Je vous le dis, je ne suis pas supertitieuse. Mais ! A force de chercher un emploi (sans réussir), je le suis peut-être devenue un petit peu dans ce domaine.

 

Ainsi, j’ai désormais des rituels avant un entretien d’embauche. Des rituels qui évoluent (forcément, un an après, je suis TOUJOURS chômeuse). Comme mettre un certain collier, me maquiller dans un certain ordre, mettre ma bague en ambre…Bref des rituels quasi-magiques censés m’aider à réussir, ou du moins à ne pas foirer lamentablement.

 

Le dernier en date : ne plus parler de mes entretiens (un peu comme une femme enceinte de moins de 3 mois). Jusqu’à présent, ça ne porte pas vraiment ses fruits, mais l’angoisse de rater me pétrifie et me pousse à renouveller un rituel à chaque fois sous peine de m’en vouloir à mort (« ce n’est pas ma faute si je n’ai pas été prise, j’ai provoqué le destin qui m’a punie » !)

 

Ai-je raison de me soumettre à la superstition alors, qu’au final, seul le recruteur décide et pas le destin ? Je ne sais pas mais voici un exemple édifiant.

 

Cet après-midi j’avais un entretien d’embauche (oui ça m’arrive encore). Je n’en avais parlé à personne. Au moment de prendre le métro, mon téléphone sonne. Une de mes amies prend de mes nouvelles et je lui parle de mon entretien. Que s’est-il passé ?

 

1) je me suis vautrée dans le métro ce qui a fait rire un tas d’ados présents

 

2) à la sortie du métro j’ai pris la bonne rue…dans la mauvaise direction. Je me suis donc retrouvée de l’autre côté de la ville (c’était une très longue rue…mais quelle idée de mettre une sortie de métro à la moitié d’une très longue rue ? Ils ne peuvent pas faire des panneaux directionnels à la RATP ?)

 

3) j’ai repris un métro et je suis arrivée avec 1/2 h de retard

 

4) le premier entretien (filtre) se passe bien, on m’invite à rencontrer le patron (chouette !). Finalement, l’expert comptable a décidé que c’était le moment de revoir tous les comptes. Mon entretien est reporté sous dizaine sans date précise.

 

5) je me suis reperdue au retour.

 

La question que je me pose est : est-ce que cela est dû à mon rituel trahi ou ai-je vraiment pas de bol ? Le mystère reste entier…

 

Suis-je la seule sceptique qui devient supertitieuse dès qu’il s’agit d’un sujet aussi tendu que la recherche d’emploi ? Avez-vous aussi des rituels supertistieux ?

 

D’ailleurs, vous êtes superstitieux ou vous êtes de toutes façons bénis des dieux ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !