De l’art de mettre du gloss !

27 mars 2012

gloss.jpgJe sais que je suis une quiche en beauté. Par exemple, je n’ai toujours pas compris comment bien poser du blush (un vrai mystère). Mais, jusqu’ici, je pensais que mettre un gloss, c’était pas le plus compliqué.

Apparemment, j’avais tout faux ! C’est tout un art qui me dépasse (mais d’une force).

Hier, comme tous les jours, je rentrais chez moi. Et pour rentrer chez moi, ben je n’ai qu’une solution, c’est de prendre les transports en commun avec des gens dedans. En fait, non, c’est faux, je peux aussi faire du stop, mais des années de films d’horreur et de faits divers m’ont fait comprendre que ce n’était pas forcément une bonne idée…sans doute à cause des embouteillages après 18h !

Bref, je prends un train avec des personnes qui ne sont ni de ma famille, ni des potes, parfois des collègues, mais surtout de parfaits inconnus avec lesquels je n’ai pas spécialement envie de créer des liens (quoique, je croise un certain brun de temps en temps… voilà quoi !)

Hier j’étais donc dans le train. Et pile en face de moi, il y avait une fille, 25 ans à vue de nez. Très girly, un peu nounouille gnan gnan bébête. Avec du rose. Plein ! Partout ! Mais là n’est pas la question.

Comme j’ai peu d’arrêts, je ne lis pas dans le train. Forcément, mon regard se pose sur les passagers. Donc sur elle. La demoiselle était trèèèès concentrée sur son gloss. Concentrée et occupée. Ben oui, c’est compliqué de mettre du gloss, faut pas croire, surtout quand on s’habille en rose bonbon.

C’est en la regardant que j’ai compris que j’avais dû louper une tendance beauté… Ok, elle badigeonnait ses lèvres. Haut, bas puis on frotte. Là, je suis. D’ailleurs, même moi je sais qu’on ne frotte pas ses lèvres pleines de gloss ou de rouge à lèvres l’une contre l’autre, ça casse les pigments, la matière et tout ce qu’on veut. Oui, moi aussi je le fais, c’est féminin et c’est un réflexe !

Donc poser sur les lèvres…ça je sais faire. En revanche, quelle ne fut pas ma surprise quand je l’ai vue enfoncer le bâton de gloss dans la bouche, faire des va et vient comme avec une Chupa Chups…puis recommencer à poser le gloss sur ses lèvres. Tout ceci en boucle pendant 15 minutes !

Alors, je ne sais pas, il avait peut-être un super goût framboise ! Ou des paillettes à la fraise. Mais bon, le principe du gloss c’est pas de faire joli, même si ça sent bon ? C’est devenu alimentaire et on me l’a caché ?

 

Avec la RATP, soyez au cœur des nouvelles tendances !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Gloss
  • mettre du gloss