Des mots pour le dire…

9 mai 2011

je_te_quitte.jpgSauf si vous avez 12 ans et demi (y a t-il des enfants dans la salle ?), vous avez forcément, à un moment ou un autre de votre vie, connu la rupture. Et même plusieurs !

 

C’est sûr, c’est comme ça qu’on se construit, mais ce n’est jamais marrant à vivre. Certaines ruptures sont anecdotiques, d’autres apocalyptiques, mais toutes nous marquent d’une façon ou d’une autre.

 

En discutant avec ma Bavarde hier, je me suis dit qu’on avait tous et toutes des choses rigolotes à raconter à ce sujet. C’est pour ça que je vous propose un petit florilège des meilleures excuses/raisons bidons que j’ai pu entendre dans ma courte vie. Car oui, grande nouvelle, la mariée n’était pas en blanc !!

 

  • « Je préfère qu’on reste ami » (un grand classique).
  • Le mec qui cesse de t’adresser la parole et refuse de te voir (le message est passé).
  • Le mec qui te fait la bise au réveil (ben, là au moins, c’est clair !)
  • « Une relation c’est comme une maison, il faut des fondations solides. Or, nous sommes allés trop vite. Sans fondation la maison s’écroule, donc nous, ça ne peut pas marcher » (Dire que j’ai failli épouser l’héritier Bouygues sans le savoir…)
  • « Je t’aime bien, mais pas comme ça » (ok, mais j’aurais préféré le savoir AVANT qu’on partage le même lit).
  • « Le problème, c’est que j’ai pas eu le coup de foudre et j’ai envie de vivre ça au moins une fois (et t’as réalisé ça au bout de plusieurs mois ?)
  • « Je ne pense pas pouvoir t’apporter tout ce que tu mérites » (euh…c’est pas toi, c’est moi, c’est ça ?)
  • « J’ai changé d’avis » (c’est marrant, hier encore tu me chantais ton amour…)
  • « Je veux profiter de la vie » (Pasd’Bol, fossoyeur de bonheur…c’est moi !)
  • « On fera un enfant le jour où tu sauras prendre l’initiative du ménage et que tu feras tes preuves » (ok, je triche un peu, ça, ce n’est pas une phrase de rupture. Mais vu que ça a joué dans la rupture, au final ça marche aussi).
  • « Si tu tombes enceinte t’auras l’air d’un monstre. Si tu veux que j’y pense t’as intérêt à maigrir » (oui, oui, c’est le même).
  • « J’ai parlé avec une amie ce matin, j’ai bien réfléchi, je veux qu’on divorce. D’ailleurs, j’ai déjà appelé toute ma famille et mes amis pour leur annoncer » (t’as pensé à une interview au JT de 20h, histoire que je sois sûre que la France entière l’ait appris AVANT moi !)
  • « T’es juste comme une vieille connaissance » (qu’est-ce que tu m’aurais dit si on était resté un mois ensemble au lieu de 10 ans…)
  • « Je suis perdu » (un grand classique. Qui, parmi vous Mesdames, n’a jamais entendu ces mots magiques qui veulent tout et rien dire ?)
  • « T’es sûre que tu veux continuer ? C’est toi qui décide » (ben voyons).
  • « Parce que non, c’est non » (ah bon ? Hier c’était oui !)
  • « C’était juste comme ça » (comme la baffe qui se profile…)
  • « Pour moi, coucher ça veut rien dire (vu comme ça).

Je suis sûre que j’en oublie, mais il y a déjà de quoi bien rire !

 

Vous noterez que j’ai poussé la délicatesse à ne citer personne (pour éviter de faire de cet article le remake de Règlements de comptes à OK Corral et passer pour une vieille aigrie).

 

Finalement, pourquoi ne pas se contenter d’un simple « C’est fini » qui serait bien plus efficace ? Mais ça serait moins drôle, non ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • une relation cest comme une maison