Du plagiat sur le Net…

2 décembre 2011

plagiat.jpgAujourd’hui, je me lève et je regarde mes mails. Comme tous les matins en somme. Surprise, je note un mail qui sort du lot, envoyé par quelqu’un que je ne connais pas. J’ai failli en tomber du canapé tant la surprise fut violente ! On m’avertissait que j’étais totalement plagiée sur un autre site !!!

 

D’un autre côté, ça tombe bien, il me fallait une idée d’article pour ce matin…

 

Je vais donc sur le site en question, le coeur palpitant et tremblottant et je découvre…rien, le vide, nada, le néant. Aucun article DU TOUT. Le site est vide. Je trouve ça bizarre, ça me fait l’effet d’un fugitif en cavale qui se barre quand il se doute que la police est à ses trousses.

 

Là, je me dis que c’est peut-être un hoax, histoire de me faire une frayeur au réveil. Après tout qui serait assez stupide pour aller plagier un blog entièrement à MA gloire, où je ne parle que de MA vie ? C’est vrai, faut être un peu débile !

 

Mais quand même, cette histoire m’intrigue. Munie du pseudo de la dame, je commence à taper différents éléments sur mon ami Google…J’en suis restée sans voix !

 

Car j’en ai trouvé des trucs en tapant « Evagirl Galère »…surtout en lisant le blog (aujourd’hui décédé, enfin depuis deux heures) en cache sur Google (c’est magique Google).

 

D’une, j’ai découvert qu’elle avait posté avant-hier la même liste de Noël que moi…bon elle a du goût, c’est juste le fait que ça soit mes phrases qui me gêne. Qu’elle a 4 chats : Winston, Brooklyn, Nahla et Fantine ! C’est pas marrant ça ?

 

Qu’elle se présente comme « jeune quadragénaire en recherche d’emploi dans la grande distribution, je traverse la vie et ses épreuves avec un regard amusé. » Là, il y a de l’originalité, j’applaudis des deux mains ! Elle adapte même mes phrases à sa situation. Bon, elle a fait un oxymore avec « jeune quadra »…Evagirl est une fine lettrée on dirait. Elle l’est moins quand elle continue avec « Maman frappadingue, frappée de malchance congénitale, je vogue dans la vie sans perdre le sourire (même si je ramasse mes dents) » qui est ma présentation sur Hello Coton depuis un certain temps déjà…

 

Remarquez, avant-hier elle était inspirée, pas moins de 3 articles de ma main dont un qui s’appelle « Le Sens de la Vie » (ça te rappelle quelque chose, Lecteur ? Normal, je l’ai écrit il y a deux jours !)

 

Toujours pas convaincus ? Voici un petit extrait d’un article publié chez elle le 24 novembre « Aujourd’hui, je suis peu inspirée, je vous offre donc une galère un peu périmée.

N’exagérons pas, elle date de 3 semaines…

Je l’ai déjà mentionné, M.Pasd’Bol, mon chéri que j’aime, grand, beau et musclé, est parfois blonde. »

 

Au 25 mars 2011, j’ai écrit cet article, dites-mois si ça ressemble !

 

Là où elle fait fort, Evagirl alias Evelyne (oui elle donne son prénom cette gourde) c’est avec son Nota Bene :
> Ne me copies pas, t’as rien à y gagner (sauf si tu crées un blog à ma gloire) et en plus tu risques de te faire péter les genoux !
> Un conseil : restes toi-même et sois original !

 

Non seulement c’est le mien, mais en plus j’ai un peu l’impression qu’elle me prend pour une idiote.

 

Le pire ? C’est que son blog est truffé de pubs, qu’elle précise que sa signature est un espace publicitaire (génial, elle a essayé de mettre du beurre dans SES épinards avec MES textes). Pas mieux, elle n’a aucun goût ou imagination car elle a essayé de customiser MES articles avec un tas de vidéos d’une beaufferie sans nom et de photos moches, sauf évidemment les vidéos de MES chats qu’elle me vole allégrement. Je ne suis pas QUE pillée, je suis aussi salie.

 

Heureusement, EvaGirl a eu la bonne idée de supprimer son blog juste avant que j’arrive (mais il était encore actif avant-hier). Pourquoi, je ne sais, mais sans doute quelqu’un l’a avertie que ça pouvait lui coûter cher (et je n’hésiterais pas, après tout, je cherche déjà les pièces derrière les coussins du canapé, alors un procès pour plagiat c’est jackpot !).

Il n’empêche, on est plus proche de l’usurpation d’identité qu
‘autre chose et ça, ça coûte très très cher au Pénal.

 

Ce qui ne m’a pas empêchée de lui envoyer un mail bien senti (avec la gentillesse qui me caractérise) précisant que désormais j’allais la traquer.

 

Evelyne, si tu me lis, sache que Pasd’Bol ne veut pas dire pigeon (ou qu’Evagirl signifie galérienne originale)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !