Es la staridad !

1 juin 2012

drapeau_espagne.gif

Forcément, si je veux conquérir le monde, il faut que je commence à m’internationaliser ! Rien de mieux que d’inventer des mots en espagnol puisqu’apparemment je suis destinée à être célébrée là-bas telle une icone de la beauté parisienne.

 

Là, vous vous dites que j’ai un poil abusé de la Manzana avec mes churros, ce que en quoi je vous répondrais que vous êtes mauvaise langue, car ce que je dis est très réel et pas du tout exagéré.

 

Oui, MOI, je suis la future star espagnole ! J’imagine déjà exhiber mon opulente…intelligence sur RTVE devant une foule en délire et des chichuahuas dansant sur fond de Ricky Martin. Après tout, si Marlène a réussi, ma voie à moi est toute tracée et bien plus glorieuse. Je serai partout, sur les abribus, sur les portes des taxis, en hologramme dans les aéroports, en gâteaux souvenirs, sur la vaisselle kitsch, en poster ou en carte postale, PARTOUT !

 

Je vous explique (avant que vous ne contactiez les petits hommes en blancs). Aujourd’hui, j’ai pris le métro (un peu comme tous les jours, d’ailleurs). Et je suis tombée sur une famille de beaufs touristes espagnols. Je passe sur le fait qu’ils parlaient forts, prenaient toute la place et exhibaient leurs portraits (ils revenaient de Montmartre, apparemment les portraitistes ont toujours la cote).

 

Soudain, je réalise qu’ils sont passionnés par…le métro. Non non, pas les trains qui passent, l’intérieur du métro…je ne sais pas, sans doute une passion espagnole qui m’échappe. Ou alors notre métro est tellement génial qu’on ne le réalise plus à force de le prendre. Mais bon, je les laisse s’amuser pendant que je regarde les stations défiler.

 

Puis, j’ai comme l’impression qu’ils se calment. Ils ne sautent plus partout pour prendre des photos (les affiches, le sol, les sièges, les gens, les stations qui passent, le tunnel du métro vu de l’intérieur la pancarte qui tombe…). Je regarde discrètement la vache femme en face de moi. Elle semble captivée par quelque chose…quelque chose qu’elle prend en photo pendant que son compagnon la pousse à prendre une super image.

 

C’est quoi donc ce truc captivant ? Je vous le donne en 1 000… Mes mains !! Oui oui, mes mains si belles et leur vernis doré. Le même dont je vous parlais ici. Allez, je suis sympa, je vous remets la photo.

 

ongles d'or

 

Mes mains sont si belles qu’elles en sont fascinantes pour des Espagnols ! Mes mains sont plus belles que le métro parisien ! Eh ouais !

 

Bon, je passe sur le fait qu’on ne m’a même pas demandé si j’étais d’accord. Bizarres et impolis (mais bon, parfois, quand on est fan, on n’ose pas parler à la star et on se fait son petit souvenir en douce).

 

L’histoire est-elle finie ? Nope !

 

J’ai donc fait celle qui ne voyait rien et j’ai monté le son de mon MP3. Moi quand j’ai une chouette musique entrainante dans les oreilles, je danse. Sauf que je me contrôle dans le métro, alors je danse des doigts (tagada, tagada). Là, mes fans étaient en délire !! Ils ont filmé (oui oui) mes doigts pendant pas moins de 5 stations ! Chacun encourageant la vidéaste en herbe à ne pas en rater une miette !

 

J’imagine déjà le succès interplanétaire sur Youtube. DarkGally, la fille aux doigts magiques, c’est moi, ne cherchez plus c’est ici !

 

Dire que je me limitais à la France alors que j’ai tous les atouts pour dominer la péninsule ibérique ! A moins qu’ils ne soient tellement en crise qu’ils se sont imaginés que j’avais vraiment de l’or sur les doigts ?

 

Finalement c’est très facile de se construire un château…en Espagne !

Rendez-vous sur Hellocoton !