Et Bonne Année !!

12 avril 2011

2453384701_73a9c0ecf4.jpgAprès une nuit mouvementée (j’ai chaud !!!), je me suis dit qu’il serait amusant de vous raconter une galère du temps jadis (et naguère).

 

Revenons à la nouvel année 2009. Le 7 janvier exactement.

 

J’avais bien terminé 2008. L’annonce de mon divorce en décembre, plus d’assédics, pas de boulot, le pire Noël de ma vie passée en compagnie de mon futur-ex-mari (jetez vos pierres et autres objets tranchants, cette idée débile était de moi ! Pour finir notre mariage sur une bonne note…Oui Pasd’Bol est aussi la reine des crétines)…autant vous dire que je comptais sur 2009 pour débuter un nouveau cycle de chance. Bon, mon ex et moi, vivants sous le même toi et en pleine guerre froide (dès le lendemain de Noël, youhou), ça commençait mal mais nous n’étions qu’en janvier, un peu tôt pour déprimer non ?

 

Jusqu’au 7…que s’est-il passé exactement ce soir là ? Une galère, quoi d’autre ?!

 

Je suis donc sortie avec un ami pour me changer les idées, pendant que M.EX (appelons-le MEX) partait à une soirée folle et arrosée. Je vais voir un film, c’est sympathique, je passe un bon moment mais j’ai faim ! Direction la maison du Clown (non pas IT, un autre clown qui fait tout aussi peur). Jusqu’ici, tout va bien…

 

Je suis repue et décide qu’il est temps de rentrer chez moi. Il est 23h. Je mets mon manteau et saisis mon sac…enfin j’essaie, il y a comme un vide ! Oui, tu as compris, Lecteur ! Un malandrin a profité d’un moment d’inattention pour s’emparer de mes effets personnels ! A PU SAC !

 

Je suis en panique, je fouille partout. Il y a ma vie dans ce sac, mon téléphone, mes papiers, mes clés…tout ! Premier réflexe, contacter tous les services de banques (j’avais plusieurs banques différentes à l’époque) pour faire opposition à tout (ce qui prend un temps certain). Puis essayer de joindre MEX pour le prévenir ! C’est d’ailleurs ce jour là que j’ai compris qu’il ne me répondrait plus jamais au téléphone (jamais démenti en 3 ans…je peux appeler à n’importe quelle heure, n’importe quel moment, vous pouvez être sûrs qu’il ne décrochera pas. Mais je suis habituée à parler à son répondeur…en général dans l’heure qui suit j’ai un texto ou un mail, je dois vraiment avoir une voix flippante, du genre Jeanne Moreau meet Le Grand Méchant Loup). Du coup, j’étais encore plus flippée ! J’étais coincée dehors, loin de chez moi, sans rien, avec l’angoisse qu’il pourrait se passer n’importe quoi.

 

Finalement, je vais dormir chez des amis (il était trop tard pour rentrer chez moi, il n’y avait plus de transport et surtout je n’aurais pas pu passer toutes les portes de sécurité sans clés…ne sachant si MEX allait rentrer dans la nuit, je n’avais pas trop envie de dormir sur le gravier de ma cour). Une fois au chaud, j’ai continué toutes mes démarches (appeler MEX, laisser des messages, appeler les banques, mon téléphone). Toutefois, la peur restait en moi. Et si le méchant voleur venait chez moi grâce à mes clés et décidait de tout voler ? Mes amis m’ont convaincue qu’une telle chose n’arriverait jamais et que je devais me reposer. Je souhaitais quand même prévenir la police de ma ville au cas où…pareil, toutes les personnes autour de moi m’ont dit de voir ça le lendemain.

 

Je dors…au réveil, belle surprise : un texto de MEX sur le portable de mes amis ! Vous l’aurez compris, mon appart a été ravagé par de gentils cambrioleurs ! Je le contacte et j’apprends qu’il est rentré sur les coups de 2h du mat, a découvert l’appart complètement retourné, les chats traumatisés (ça m’a brisé le coeur) et pas mal de choses disparues. Et, bien sûr, c’était forcément de ma faute donc j’en ai entendu de belles (« tu oses dormir alors qu’on nous vole et qu’on traumatise nos chats ? espèce de jdhchzeofcgjlkdsnc »).

 

A 9h du matin, me voici donc en train de prévenir la police (oui, ça n’a pas traversé l’esprit de MEX de toute la nuit…de toute façon c’était ma faute, à moi de m’en charger) et l’assurance pour faire changer la serrure (idem).

 

Je suis ensuite rentrée chez moi pour constater les dégâts, me charger de toutes les formalités, rassurer les chats (Brooklyn était très perturbé mais je préfère ne pas songer à ce qui s’est passé), réconforter MEX pendant qu’il me traitait de tous les noms (il vous reste des pierres ? Allez-y, lancez, je mérite) et, surtout, découvrir que mon voleur n’était pas dénué d’humour !

 

Hormis mon portefeuille, le chéquier, le téléphone, les cartes et les clés…il avait obligeamment posé mon sac sur la table avec tout son contenu ! Non seulement il a gentiment pris la peine de me ramener mes affaires et mes papiers, mais en plus il a préféré se servir plutôt que d’attendre que je le remercie moi-même. Si c’est pas sympa !!

 

2009 commençait donc bien et dès janvier, je comptais déjà sur 2010 pour me refaire. Comme vous le savez, c’est aussi ce que je me suis dit en 2010 et j’ai attaqué 2011 avec une maladie incurable.

 

Vivement 2012 !


 

Edit : pour ne pas créer de malentendu, je suis infiniment reconnaissante à mes amis qui ont eu la gentillesse de m’héberger cette nuit là (sachant, que j’aurais dû appeler la police moi-même, mais que j’étais persuadée que MEX finirait par rentrer. J’admets donc mon erreur, ce soir là j’aurais vraiment mérité des beignes !) Merci encore à vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !