Et mes seins, tu les aimes mes seins ?

3 janvier 2012

mepris.jpgAujourd’hui, je suis allée chez le médecin. Je sais, je pourrais commencer un grand nombre d’articles comme ça ! En fait, on pourrait même croire que là je fais du recyclage ou que je suis un rien mytho.

 

N’empêche, je suis allée chez le médecin ce matin. Pourquoi ? J’en ai juste assez de cracher mes poumons nuit et jour depuis 15j sans que ça passe tout seul (ou avec un grog). Et comme respirer, dans ma religion, c’est important, j’ai pris mon courage à deux mains (et une douche, accessoirement), et je suis descendue. Parce que, oui, il est juste en bas, le toubib, enfin la rue d’en bas.

 

Comme c’est sans rendez-vous, vous vous doutez que j’ai attendu un petit moment. J’ai au moins eu la joie de cracher mes miasmes à la mamie qui me bloquait le passage avec son trollet.

 

Enfin, je suis invitée à rentrer dans ce temple du savoir (je pars du principe que le médecin sait tout) et je rencontre le docteur…que je ne connais pas. Ben oui, ce n’est pas mon médecin traitant (je prends rarement le premier venu).

 

Ca commence bien, il me demande ce que j’ai. Ok, c’est normal, mais bon, bizarrement j’ai toujours envie de répondre « c’est à vous de me le dire non ? ». Ce qui n’est pas faux non plus, en fait.

 

Je me pose pour l’examen, je décris tous mes symptômes, il regarde ma gorge  « oooh, ben vous avez un tas de petits points blancs au fond de la gorge » (ok, je me sens rassurée d’un coup). J’ai droit au stéthoscope « oooh ben ça fait un drôle de bruit » (super, toi t’as pris des cours pour mettre le patient à l’aise).

 

Ensuite, il s’apprête à écouter mon corps « oooooooooooooooh mais vous avez des seins énormes !!! » (sans blague ?). J’aimerais bien qu’on revienne à ma maladie, mais il fait un blocage « mais vous arrivez à supporter des seins comme ça ? » (t’arrive à te supporter ? Parce que moi, là, je commence à avoir du mal), « pourquoi vous ne vous êtes pas fait opérer » (euh…1 : parce que ça me regarde et 2 : qu’est-ce que ça peut te faire ?) « surtout que vous, ça serait remboursé »  (sois sympa, dis-moi un truc que j’ignore sur mes seins), « vous allez détruire votre dos » (naaaaaaan, tu crois ? Ah bah mince, en 20 ans de grosse poitrine j’avais pas réalisé, ça semblait tellement léger !), « pourquoi les garder comme ça ? » (parce ma poitrine à moi c’est comme celle du porc, plus y en a, meilleur est le ragoût).

 

Sur ce, mourante malade, j’ai bien tenté de me justifier. Leçon du jour : ne jamais se justifier avec un médecin, il sait tout !

 

Je lui ai expliqué que pour le moment, j’attendais de faire des enfants pour couper. J’ai provoqué un bug (pendant que j’attendais toujours de savoir quel était le diagnostic, notez-le !). Sa réponse fut nette « mais pourquoi ? » (oh, je t’ai donné une raison, c’est la mienne, tu vas me lâcher oui ?). J’ai expliqué que c’était pour pouvoir allaiter, vu qu’on tranchait dans la glande mammaire. J’ai eu le droit à « mais tout ça c’est votre fantasme, la glande mammaire c’est minuscule, là on vous retire juste du gras ! » (j’ai connu mieux comme fantasme). Marrant parce que j’ai consulté pas moins de 3 chirurgiens esthétiques qui m’ont tous dit la même chose, et justement, c’est la même chose que je raconte. Mais bon, le médecin génial me soutient avec force que lui seul a raison (il est docteur en médecine ès roploplos), même si je lui explique qu’à 50kg toute mouillée (oui, je pesais ça à une époque), je fais quand même du 95 E « c’est c’est juste parce que c’est la dernière zone de graisse qui part, mais ce n’est que de la graisse » (d’un autre côté, je veux bien croire qu’à 30kg j’ai plus de seins, mais en dessous de 50, j’ai plus de gras nulle part et des melons proéminents).

 

J’ai cru que j’allais lui faire bouffer ses dents, mais je suis partie sur un argument imparable : Ok, mais si je me fais opérer AVANT le bébé, ben une fois enceinte, faudra tout recommencer. Imparable hein ? Grosse niaise ! « Pfff, je ne vois pas le rapport, ça change rien ! » (ben si, au niveau des cicatrices et de la destruction ça change plein de choses…c’est pour ça que tous les médecins vus m’ont suggéré d’attendre).

 

J’ai fini l’entretien par « ouais bon, ben c’est pas à l’ordre du jour, donc si on pouvait en revenir à ma gorge ? ». C’est là qu’il m’a demandé quand j’allais faire le gamin. Intrusif et envahissant ?? Naaan, rien qu’un peu. Et puis c’est agréable comme rendez-vous chez le médecin, surtout quand on est malade comme un chien.

 

Et au final, qu’est-ce que j’ai, vous demandez-vous ?

 

Le médecin a conclu que j’avais un virus qu’il ne savait pas nommer !!

 

En revanche, j’ai bien un nom pour lui et je doute que ça lui plaise ! Si je le croise, je lui fracasse le crâne avec mes gros seins plein de graisse !

 

Voici ma participation aux Pavés dans la Mare !

les-paves-dans-la-mare.jpg
Rendez-vous sur Hellocoton !
  • crache sur mes sein
  • crache sur mes seins
  • il regarde mes seins
  • marielle tu les aimes mes seins
  • regarde mes seins
  • tu aimes mes gros seins
  • tu aimes mes gros seins ?