Festivités de Noël !

17 décembre 2011

repas_noel.gifEnfin !! C’est Noël. Bon, ok, dans une semaine, mais comme j’ai enfin mon sapin, on va dire que je suis dans l’esprit, le mouv’, la vibe !

 

Seulement voilà, j’ai comme un souci. Que dis-je, c’est un cap, c’est une péninsule (je revisite les classiques en vous racontant mes galères. Chez Pasd’Bol on rigole en s’instruisant, c’est deux en un comme le shampoing…d’ailleurs évitez les shampoings 2 en 1 sauf en vacances, c’est tout pourri et ça graisse les cheveux).

 

Bref…J’ai donc un problème qui m’agace. Noël, c’est ma fête depuis des années, celle qui me fait croire en tout, ma force et la source de mon super pouvoir de galérienne qui tient le coup. Bizarrement, cette année, j’ai moins envie, je dois un peu lutter pour me remotiver et retrouver la magie de Noël.

 

D’habitude, je prépare Noël un mois à l’avance, je prends le temps de choisir un menu original et délicieux, de chercher les films que l’on va regarder, de prévoir un programme pour la journée…

 

J’avoue (et il est là le problème, pas dans ma déprime hivernale), cette année, je sèche !

 

Je feuillette les livres de cuisine, les blogs, Allociné…rien ne vient. Je ne suis pas inspirée. Enfin presque.

 

Disons que je sais quel film je veux voir dans la journée (ALVIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNN !!!! LES CHIMPMUNKS SONT DE RETOUR !!!!!!! YEAH !!!!!! Oui j’aime les écureuils qui chantent et qui font des conneries, et non, ce n’est pas que pour les enfants, c’est super spirituel en fait, seulement il faut le savoir !) et j’ai trouvé mon entrée : croustillant de boudin blanc aux pommes.

 

Pour le reste, nada, néant…Aucune idée de DVD de Noël (d’un autre côté, ça fait 10 ans que j’ai la même sélection qui tourne) mais pire !!! Je ne sais pas quoi faire à manger !! Ni d’apéro, ni de plat ni de dessert (quoique j’ai repéré une bûche aux pommes, mais je reste sceptique).

 

Après le syndrome de la page blanche, le syndrome du Noël vide ! Je suis paniquée alors que l’heure de faire les courses arrive (oui, ça demande une grande préparation, un brief, un débrief, une sacrée organisation et beaucoup de planification).

 

Lecteur, toi qui passe par ici (d’ailleurs, n’hésite pas à venir avec tes potes et à faire tourner l’adresse, quand y en a pour 100, y en a pour 1 000), tu as sans doute déjà une idée de ce que tu vas faire à Noël !

 

Comme je t’aime et que tu es mon ami pour la vie, n’hésite pas à venir me raconter tout ça dans le creux de l’oreille (en commentaire), peut-être m’aideras-tu à retrouver la foi (peut-être en viendrais-je à te copier lamentablement).

Rendez-vous sur Hellocoton !