Gaz hilarant

10 octobre 2012

cheshire-sourire.jpgJe l’avoue Lecteur, ces derniers jours je t’ai un peu délaissé. Il faut dire que l’humeur n’y était pas, en particulier hier. Pourquoi hier ? C’est une bonne question, merci de la poser !

Hier, j’ai vu que je n’avais rien reçu de Paul car 1) j’attendais des papiers de mon ex employeur ; 2) Paul ne m’a envoyé aucun dossier à remplir après ma réinscription. Du coup, ma CB est bloquée… Mais il y a mieux ! Nahla, ma panthère goulue s’est mise à vomir. Une fois, deux fois, trois fois…quatre fois ! Puis elle est devenue toute molle et a refusé de manger (c’est inconcevable pour quiconque la connaît).  Sachant qu’elle m’a déjà fait le coup de l’occlusion intestinale en janvier (ce qui m’avait délestée de 1 600 euros). Ajoutez à ça d’autres problèmes perso et je vous laisse imaginer l’angoisse. A ce niveau-là, ce n’était même plus des idées noires, c’était samba en enfer.

Pas facile dans ces conditions de se rebooster et de se forcer à trouver le positif. Ceci dit, j’arrivais à relativiser. La santé de mon chat passant avant tout le reste, je faisais en sorte de la rassurer (en pleurant toutes les larmes de mon corps intérieurement en scandant « maiiiiis pouuurquoiiii maiiintenaaaant ? », c’est le refrain d’une chanson bien connue « Tu tournes quand putain de roue ? »). D’aun autre côté ce n’est pas si dur de relativiser quand on passe son temps les mains dans le vomi et les matières fécales… Y a pas à dire, l’odorat c’est le sens le plus puissant !

Tard dans la nuit, pourtant, quelque chose s’est débloqué dans mon karma. Je l’ai ressenti de façon violente ! Paranormal ? Super pouvoir ? Don de médium ? Rien de tout ça (si seulement).

Nahla a eu besoin de réconfort et est venue me rejoindre sous la couette. J’en étais à me lamenter sur mon sort quand soudain j’ai entendu un drôle de bruit, un peu comme un bouchon de champagne en manque de gaz qui s’extrait péniblement de la bouteille. Le bruit du changement ? Eh oui !

En soulevant la couette j’ai réalisé que le problème de mon chat s’était résolu. Ses intestins se sont remis à marcher…Et le gaz quasi radioactif qui a émané de mes draps m’a suffisamment assommée pour que j’oublie tous mes tracas !

Voici une bonne leçon pour l’avenir, la chance ne se présente pas de la même façon pour tout le monde. Souvent on imagine un chemin pavé de fleurs, des petits oiseaux qui chantent et une pluie d’or qui tombe du ciel.

Et comme j’ai retrouvé un moral béton se matin, ça signifie que chez moi, la chance a un fort relent de poubelle moisie !

Toi aussi contribue à ma chance en votant pour moi aux GBA 2012

Rendez-vous sur Hellocoton !