Ghost in the shell !

16 octobre 2012

matrix_style_by_he4rty-d39qszq.jpegDepuis plusieurs semaines, je suis confrontée à un phénomène aussi bizarre que déplaisant. Au début, j’étais surprise mais j’ai mis ça sur le compte d’une anomalie exceptionnelle. Un one shot donc. Au bout de 5 fois, force pour moi de constater que l’anecdote est passée de singlière à régulière (enfin, presque).

Là, je vous sens très intrigués (normal, c’est fait pour). Personnellement, je serais plutôt excédée.

Alors, quel est donc ce truc tordu qui m’est encore tombé dessus ? Honnêtement, j’aurais du mal à trouver un nom ; la seule chose que je sais, c’est que définitivement la vérité est ailleurs !

De quoi je cause encore ? De la sonnerie paranormale qui me réveille certaines nuits ! Vous allez me dire « Mais c’est un voisin qui a mis son réveil trop fort ou un téléphone bruyant ». Figurez-vous que j’y ai pensé…et ce n’est pas ça ! Descriptif de la dernière nuit passée…

  • 1h23 du matin : mes petits yeux fatigués sont brusquement obligés de s’ouvrir à cause d’un incessant bip bip bip. D’ailleurs, après écoute attentive, ça ferait plutôt bip bip – silence – bip bip bip – silence – bip !

 

  • 1h23 et 2 secondes : je grogne.

 

  • 1h24 : le silence revient, je referme les yeux.

 

  • 1h25 : bip bip – silence – bip bip bip – silence – bip

 

  • 1h25 et 1 seconde : je commence vraiment à être en rogne.

 

  • 1h26 : le silence est de retour…je ne me rendors pas, je me méfie.

 

  • 1h30 : toujours rien, je plonge la tête dans mon oreiller en espérant retrouver David Tennant dans mes rêves.

 

  • 1h45 : bip bip bip bip – silence – bip bip. Oui, la bête revient avec une nouvelle modulation, plus énervée que jamais et se fout carrément de moi. Je pense que que cette nouvelle sonnerie a une signification en morse et que ça doit ressembler à « Tu y as cru pauvre idiote ? »

 

  • 1h46, ça sonne toujours. Je me lève pour savoir d’où ça vient. J’ai quand même l’impression de revivre un épisode de Friends, quand Phoebe se bat avec son détecteur de fumée…sauf que je SAIS que je n’ai pas de détecteur de fumée (note pour moi-même, me procurer un détecteur de fumée, on ne sait jamais, ça peut servir).

 

  • 1h47 : j’arrive dans le couloir (j’ai un appart immense…ou alors j’ai eu beaucoup de mal à me lever à 1h47). Le bruit est faible et semble venir du salon. Mon dieu, mais quel appareil peut bien sonner comme ça dans mon salon ??

 

  • 1h48 : j’arrive dans le salon (je suis moins alerte quand on me tire du lit…moins quand on me tire dans mon lit mais je dois avouer que ça n’arrive pas souvent ces derniers temps). La sonnerie semble venir du couloir. Je pense que, quelque part, quelqu’un se moque de moi.

 

  • 1h48 et 30 secondes : je retourne dans le couloir (je commence à me réveiller). Non, la sonnerie ne vient pas de là.

 

  • 1h48 et 40 secondes : ça ne vient toujours pas du salon.

 

  • 1h48 et 50 secondes : j’ai tendu un piège à cette saloperie de sonnerie, j’attends à mi-chemin du couloir et du salon.

 

  • 1h49 : la sonnerie s’arrête…garce !

 

  • 1h50 : je retourne me coucher.

 

  • 1h51 : mes chats sont réveillés, la nuit va être longue…

 

  • 1h52 : je fais semblant de dormir pour inciter les chats à faire de même.

 

  • 1h53 : les chats ont décidé de faire du trampoline sur mon royal fessier.

 

  • 1h54 : je me réjouis intérieurement que mon royal fessier soit suffisamment ferme et élastique pour qu’un chat puisse rebondir dessus…le régime marche, je n’ai plus le cul flasque.

 

  • 1h55 : je fais le décompte de tous les amants qui prétendaient aimer particulièrement mon fessier ferme et rebondi, à l’époque où il l’était encore…et à l’époque où j’avais des amants.

 

  • 1h55 et 10 secondes : finalement la liste était plus courte que prévue.

 

  • 2h : je décide de retrouver David Tennant dans le rêve où nous jouons au docteur (les geeks comprendront).

 

  • 2h01 : bip – silence – bip bip – silence – bip bip bip – silence – bip !

 

  • 2h02 : je me lève et je suis prête à défoncer le premier appareil qui croisera mon chemin.

 

  • 2h03 : rien dans le couloir, rien dans le salon, je fonce à la cuisine.

 

  • 2h04 : rien dans la cuisine.

 

  • 2h05 : rien dans la salle de bain.

 

  • 2h06 : rien dans les toilettes.

 

  • 2h07 : je sors sur le palier, ça vient probablement des voisins !

 

  • 2h07 et 10 secondes : rien sur le palier, j’écoute à la porte des voisins…aucun bruit, nada !

 

  • 2h10 : je monte à l’étage du dessus après avoir trouvé mes chaussons en espérant que personne n’aura la bonne idée de sortir.

 

  • 2h11 : non ça ne vient pas du dessus.

 

  • 2h13 : j’arrive à l’étage du dessous.

 

  • 2h13 et 15 secondes : non, ça ne vient pas du dessous.

 

  • 2h15 : je rentre chez moi…non ça ne vient toujours pas du salon, du couloir, des toilettes, de la cuisine, de la salle de bain ou du placard de l’entrée.

 

  • 2h17 : je retourne dans ma chambre…après vérification, je suis CERTAINE que la sonnerie ne vient pas de là non plus.

 

  • 2h18 : la sonnerie s’arrête, cette fois j’y crois.

 

  • 2h48 : bip bip – silence – bip bip bip – silence – bip !

 

  • 2h50 : je n’ai plus rien à perdre, je me précipite quasiment nue sur le balcon.

 

  • 2h51 : ça ne vient pas de dehors.

 

  • 2h52 : je grelotte mais je me persuade que le froid raffermit les chairs. Je pense à mon fessier-trampoline et mes futurs amants.

 

  • 2h53 : c’est assez ferme, je me gèle, je retourne me ramollir sous la couette.

 

  • 3h : la sonnerie s’arrête.

 

  • 3h30 : la sonnerie est toujours arrêtée.

 

  • 4h : elle n’est toujours pas revenue.

 

  • 7h : les chats ont faim et me filent de grandes baffes pour me réveiller…le trampoline était plus plaisant !

Au final, après plusieurs expériences de ce genre, j’ignore toujours ce que c’était et d’où ça venait. Mais qu’on se le dise, ça ne venait probablement pas de ce monde ! Cette sonnerie est-elle une manifestation de la matrice ? Dois-je suivre le Lapin Blanc ?

Je ne sais pas si la vérité est ailleurs, mais j’ai la preuve que mon sommeil n’était ni dans la chambre, ni dans le couloir, ni dans le salon,…

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • paranormal mon détecteur de fumée sonne sans raison