Happy ending virtuel !

14 février 2013

complexe.gifT’as vu ça, Lecteur ? Deux jours que je te ponds deux articles la même journée ! Je suis trop une ouf !! Est-ce à dire que je vais reprendre mon rythme initial de 3 à 4 articles par jour ? Non, tu peux souffler ! On va dire que je me lâche avant de reprendre le travail et te sevrer de mes écrits (je plaisante, je vais continuer de bloguer, à quel rythme, ça…)

 

Bref, ce soir j’ai reçu un mail très particulier. Un spam que ça s’appelle. J’ai été tellement émue par la détresse puis la joie retrouvée de la dame que je ne peux garder ça pour moi.

 

C’est vrai, on nous parle tant de la beauté intérieur, de s’accepter telles que nous sommes, de s’aimer avant de songer à plaire à autrui, qu’on oublie une réalité. Oui nous avons des complexes qui nous pourrissent la vie, voire nous rendent malheureuses. Pire, nous sommes parfois victimes des autres qui se fichent pas mal de notre beauté intérieure et n’hésitent pas à nous rabaisser. Tel fut le calvaire de Corinne, jolie sans doute, mais handicapée du torse. Plate comme une limande, ne sachant pas si elle était un homme ou une femme, victime d’un véritable harcèlement de la part de ses proches (elle ne dit pas tout, mais son désespoir est criant et on se doit de lire entre les lignes) et phobique des hôpitaux, elle a eu une adolescence très difficile et sa vie d’adulte a bien mal commencé. On sent qu’elle fut à deux doigts de faire une grosse bêtise ! Heureusement, Corinne a décidé d’agir pour contrôler sa vie et de chercher une solution à son mal être. Corinne est sans doute une lectrice régulière de VMG et a fini par suivre la voie de la positittude prônée par moi-même.

 

Un véritable happy end pour Corinne qui fait chaud au coeur. Néanmoins, à trop vouloir bien faire on exagère et Corinne, en me narrant son histoire, a cru vouloir bien faire en me recommandant de faire tout comme elle, supposant que toutes les femmes avaient la même souffrance. Je sais que cela part d’une gentille attention, mais moi, je n’aime faire que comme moi et je suis un peu susceptible. Mais passons, je peux prendre sur moi s’il y va du bonheur d’une simple d’esprit (le Paradis leur appartient on m’a dit).

 

Sur ce, je vous laisse découvrir ce mail bouleversant :

 

Salut, je sais pas toi mais moi j’en avais marre d’avoir des oeufs aux plats sur le torse. Tout le monde se moquait de moi et ca saoulait grave. Et hors de question de me faire operer je voulais pas me faire charcuter. J’ai trouve mieux, ok c’est moins rapide qu’une operation mais au moins c’est naturel http://www.produitpourri.com commence le traitement des que possible tu vas voir !! Samantha fox en sera jalouse !! lol.

A+

Corinne

 

Chère Corinne, je suis très touchée que tu aies partagé ton histoire, c’était vraiment courageux de ta part. Quelle leçon pour toutes les complexées du monde ! Hélas, hélas, tes conseils ne peuvent s’adresser à moi… Je fais naturellement un 95 E !

 

Sans rancune Corinne. LOL !

 

Oui, écrire ce dernier mot m’a fait saigner les doigts…Mais je m’adapte toujours à mon interlocuteur car je suis trop sympa.

Rendez-vous sur Hellocoton !