I kissed a poche and I liked It !

21 octobre 2011

Katy-perry.jpgAujourd’hui…enfin…je sais !

 

J’AI UNE DATE !!!

 

Seulement voilà, avec Pasd’Bol, rien n’est simple, je vais donc vous raconter mon après-midi pourri !

 

J’ai rendez-vous à 14h, j’arrive à 13h45…je passe à 15h20, tout va bien. Ca c’était le passage réjouissant.

 

Je vois mon chirurgien chéri (qui est devenu drôlement sympa depuis que je suis devenue une star des émissions médicales à la télé). Il me demande où en est ma plaie depuis début octobre, il est content d’apprendre qu’elle est fermée, super. Puis nous parlons de ma radio. La fameuse radio de la mort qui a duré 6 heures au lieu de 15mn ! Il est un peu surpris de la difficulté jusqu’à ce que je lui apprenne que j’ai vomi mon liquide opacifiant « Mais comment c’est possible ? » a été sa réponse. Et pourtant, c’est une histoire vraie…Un jour on réalisera que je suis un vrai mystère médical à moi toute seule et je serais invitée partout comme un monstre de foire (ou comme Mickael Vendetta, mais avec un cerveau).

 

Ensuite, il a cherché ma radio…La bonne nouvelle ? On n’y voit rien ! Par rien, je ne veux pas dire que tout va bien, mais que les résultats sont inexploitables ! En gros, j’ai fait cet examen pour rien ! Mais le chir a décidé de faire sans (ah bah si j’avais su, hein…)

 

Ensuite, je lui précise que je veux faire cette opération le plus vite possible. Vous vous rappelez qu’il envisageait mon anniversaire ? Oui, mais ça, c’était début octobre ! Le temps qu’il se décide à bloquer une date…ça donne le 23 novembre !! Vous avez bien lu, je ne vais pas être opérée avant fin novembre (soit un bon mois) parce qu’ils n’ont pas été prévoyants. Mais prenons ça d’un côté sentimental, cela va nous laisser, à ma poche et moi, largement le temps de faire durer les adieux ! Ô joie !

 

Ceci fait, je mentionne ma cicatrice immonde en forme de bouche de muppet qui fait un trou béant dans mon ventre. Il est question de faire intervenir le service de chirurgie esthétique réparatrice ! Génial ! Enfin, ça l’était avant qu’il me précise que ça ne serait pas avant 6 mois le temps que la cicatrice vive (et ma vie à moi alors ?)

 

C’est donc heureuse et ravie (intérieurement en cherchant bien) que je me dirige vers le service des infirmières pour gérer ma future admission. Je m’installe, on papote et je leur raconte tous mes déboires dans cet hôpital : la radio, les complications, le néon mort, la sonnette morte…J’ai conquis mon public, je le sens. Mais il manque l’apothéose !

 

Pendant qu’elles se bidonnent à mes histoires (ou montrent qu’elles m’ont vue à la télé), l’une d’elle commence à enregistrer mon dossier. Elle tape mon nom (d’BOL). Puis elle tape mon prénom (Pas). Entrée.

 

C’est à ce moment précis que tout le réseau informatique de l’hôpital a planté ! Bizarrement, elles ont cessé de rire et m’ont regardée d’un drôle d’air !

 

Pour l’instant mon dossier tient sur un Post-it…

 

Etape 1 avant le 23 novembre : réaliser qu’une malédiction pèse sur moi.

 

Etape 2 : contacter Mamadou, Exorciste !

Rendez-vous sur Hellocoton !