Interview présidentielle

7 juillet 2011

2010-logo-elysee.png

 

 

 

 

Madame la Présidente Pasd’Bol, merci de me recevoir dans votre bureau particulier au palais de l’Elysée pour cette interview exclusive, la première que vous accordez aux médias depuis votre élection remarquable en mai 2012.

 

Commençons…

 

Vous avez été élue avec 95% des votes des Français, pourquoi un tel engouement autour de votre candidature à votre avis ?

 

Ecoutez…c’est très simple, du moins je le pense. Pour la première fois, les Français ont eu l’occasion de voter pour un candidat qui leur ressemble, qui a traversé les mêmes galères qu’eux. Ces galères ne sont pas, comme mes prédécesseurs, des scandales politiques ou sexuels, des peaux de banane posées par des envieux, des mensonges découverts, des promesses non tenues qui engendrent des grèves massives…Non, moi j’ai connu des galères quotidiennes comme le chômage, le RSA, les emplois difficiles alimentaires, la vie en cité, le combat avec l’administration, la maladie, galères que j’ai vaincues à force de ténacité. Cela a force d’exemple positif pour nombre de personnes. Je pense aussi que cela a montré à nos compatriotes qu’un candidat pouvait venir de la même planète qu’eux !


Je pense également que mon programme y était pour beaucoup.

 

Justement, parlons de votre programme. Il est assez exceptionnel qu’un Président fasse des promesses aussi basiques, mais surtout les tienne toutes un an après son accession à la plus haute fonction de l’Etat.

 

J’ai fait de hautes études mais je ne viens pas de l’ENA ou ne sort pas d’une grande école. Mes moyens financiers ne m’ont permis que d’aller à l’Université avec une bourse. Je ne peux promettre ce que je ne connais pas ou parler un langage abscon que je ne connais pas. Mon langage, c’est celui de chacun, mes promesses c’est celles que je peux concevoir.

 

Je ne suis pas expert-comptable, promettre à tous un SMIC à 1 500 ? même si j’aimerais faire plaisir à tous me semble irréaliste si je n’ai pas de plan concret à mettre à exécution. En revanche, promettre plus de justice et d’équité, réfléchir à un  meilleur encadrement des chômeurs, augmenter la TVA et les taxes en import sur des produits que seuls les plus favorisés peuvent se payer…ça je peux le faire.

Je n’ai pas promis monts et merveilles, mais véhiculé des idées et des valeurs qui me parlent. Et qui parlent aux Français.

 

Vous avez refusé d’entrer dans le débat sur la délinquance et l’immigration…


Ce sont des débats faciles et stériles. Et surtout ce sont des trompe-l’oeil ! Il est facile de transposer la colère des Français sur autre chose au lieu de s’occuper vraiment de ce qui les préoccupe vraiment : le chômage, la baisse du pouvoir d’achat, les loyers, le manque de considération des plus faibles…

 

Soyons honnête, il y a de la place pour tous ! Il était hors de question de stigmatiser qui que ce soit mais de régler les problèmes. Les vrais problèmes !

 

Mais pourquoi avoir rétabli le septennat ?

 

Que voulez-vous que je fasse en 5 ans ? Enlevez un an de mise en route, un an de campagne présidentielle, un an de changement de cap…ça fait deux ans ? Ca oblige à une réelection, sinon ce sont 5 années de perdues !

 

Là, au moins, j’ai le temps de faire ce que j’ai promis et ne prends personne en otage. Si les Français en ont assez au bout de 7 ans, ils pourront voter pour quelqu’un d’autre qui aura également le temps de mettre sa politique en place.

 

Bon, à vrai dire, j’ai peu de chance d’être élue deux fois, alors autant que ça dure le plus longtemps possible non ?

 

Vous avez créé des ministères inédits !

 

C’est vrai. La société change, il faut c
hanger avec elle. A quoi bon des ministères poussiéreux qui ont la même fonction depuis 1958 ?

En effet, j’ai créé le Ministère des droits des animaux. Après tout, la France est le pays qui adopte le plus d’animaux domestiques dans le monde. Il était temps de les protéger et de durcir certaines peines. Ce ne sont pas des objets ou des peluches.


Mais le ministère dont je suis le plus fière, c’est le ministère de l’Internet et des Libertés. Hadopi était une hérésie et Internet est un média important. Vous n’imaginez pas l’importance des blogueurs sur l’opinion. Il fallait donc veiller à cette liberté d’expression, permettre aux Français de s’exprimer librement (en respect de certaines règles) et de participer à leur façon à la bonne tenue de leur pays. Que la France soit une démocratie plus participative.

 

Ca marche tellement bien que Babar (NDLR : Barrack Obama) a adopté le même ministère ! Et je vous rappelle qu’Angie (NDLR : Angela Merckel) a applaudi lors de la création du ministère de l’Egalité des Sexes et des Personnes. Enfin les femmes gagnent autant que les hommes et ne sont plus harcelées en cas de grossesse ! A bas le sexisme et le racisme

 

Vous avez mis un prof au Ministère de l’Education, un chercheur au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, un sportif au Ministère des Sport, un comptable au Ministère des Finances…le tout avec des équipes choisies et actives. Pourquoi cela n’a pas été fait plus tôt ?

 

Comme je le dis toujours, il faut mettre la bonne personne à la bonne place ! Je ne choisis pas mes ministres en fonction de leurs ambitions politiques. Je veux des gens qui savent de quoi ils parlent et qui ont une expérience sur le terrain !

 

Vous avez complètement réformé le Pôle Emploi, pourquoi ?

 

Sérieusement ? C’est une vraie question ? Parce que ça ne marchait pas ! Voilà pourquoi ! Les chômeurs ont besoin qu’on les aide, pas d’être une statistique. C’est pour ça que Pôle Emploi est devenu Aide Emploi. Les chômeurs doivent passer un entretien préliminaire afin d’être catégorisé et individualiser leur suivi. Les plus autonomes n’ayant besoin ni de suivi mensuel obligatoire ni de formations bidons qui leur font perdre leur temps, mais de formation pointue en fonction de leur secteur de recherche. Les plus défavorisés étant très encadrés et soutenus, voire coachés.

Chaque antenne a un psychologue disponible gratuitement sur recommandation afin d’aider les chômeurs les plus déprimés.


De plus, chaque offre qui paraît sur le site est évaluée et fait l’objet d’un suivi précis. C’est à dire qu’une équipe dédiée (le back office) contacte le recruteur et évalue son annonce afin qu’elle soit totalement catégorisée (type d’emploi, secteur, salaire, date de début, missions, critères demandés pour le profil…). Les annonces ainsi traitées sont ensuite réparties selon les conseillers (qui ne sont pas polyvalents mais répertoriés selon leur secteur dédié) et ceux-ci doivent donc chercher dans leurs profils chômeurs, ceux qui correspondent et seront contactés pour postuler à l’annonce.

 

Bref, un fonctionnement de type « agence de rencontres ». Bien sûr, cela a nécessité un gros investissement financier de l’Etat et un recrutement massif d’employés à l’Aide Emploi. Mais globalement, les chômeurs s’y retrouvent et sont réellement suivis. Le but est qu’ils trouvent toute l’aide dont ils ont besoin et surtout un travail. Cela demande un véritablement engagement de cette administration.


Et j’aime beaucoup l’idée du parrainage. Chaque chômeur est parraîné par un professionnel de la branche qui l’intéresse et le voit une fois toutes les 3 semaines. Le parrain voit sa journée de travail « remboursée » mais doit, en retour, soutenir son filleul, lui expliquer les ficelles du métier, l’aider à se constituer un réseau, lui montrer la réalité du secteur, l’entraîner mais aussi l’évaluer. A mon sens, c’est du Win-Win.

 

Certains vous reprochent d’avoir instauré votre culte de la personnalité ?

 

Qu’y puis-je si des artistes ont décidé de mettre une statue de moi dans chaque ville ?

 

Quand même, de là à remplacer la Tour Montparnasse par une statue géante de vous…

 

Franchement, c’est bien plus joli vu du ciel. En plus les seins en verre sont un merveilleux observatoire qui accueille des milliers de visiteurs en un seul passage !

 

Pourquoi cette loi qui autorise les hommes à porter des jupes dans les espaces publics, dont les écoles ?

 

Avez-vous déjà vu un défilé Gaultier ? C’est la classe ! Or, un garçon qui veut mettre une jupe est souvent renvoyé de l’école. Sus au sexisme et aux préjugés. Habillons-nous comme cela nous plaît quelque soit notre sexe !

 

Vous avez légalisé le mariage homosexuel, vous n’avez pas eu peur que ça ne passe pas auprès de l’opinion ?


Pour un pays qui se prétend civilisé et défenseur des droits de l’Homme, nous étions à l’âge de pierre niveau société ! N’oublions pas la devise de notre nation. Moi j’y crois, j’essaye simplement de rétablir ces mots dans les faits.

 

Vous n’avez pas hésité à prendre un congé maternité pendant votre mandat puis à garder votre bébé quelque soit vos activités présidentielles. Certains se sont demandés si vous étiez apte à assurer votre travail.

 

Oui et ? Ce n’est pas parce que je suis en congé maternité (un droit fondamental pour toute femme), que je ne me suis pas tenue au courant. Je recevais des rapports tous les jours, les ministres et le premier ministre régulièrement. Je ne suis pas le gouvernement, juste la Présidente, et j’ai une très bonne équipe qui roule bien. Ce n’est pas parce que je ne cours pas le monde, que je ne participe pas à toutes les réunions, que je ne vais pas au Salon de l’Agriculture caresser le cul des vaches que je suis inapte à ma fonction. Je donnais quand même mes directives et étais tenue au courant.

 

Oui, après j’ai gardé mon bébé pendant que je travaillais, c’est une chance, j’en profite. Et je vous rappelle qu’il n’y a pas de crèche à l’Elysée !


En plus, ça vous gêne, vous, que j’allaite pendant mon allocution télévisée ? Si oui, tant pis pour vous !

 

Vous avez imposé des programmes quotidiens en VOSTFR. Quel est l’intérêt d’une telle initiative ?

 

Vous avez déjà entendu un Français parler anglais ? Nous sommes la risée européenne. Oui, le français est une langue magnifique, mais nous devons nous maintenir à niveau ! Grâce à cela, les enfants vont progresser en anglais, mais aussi en français grâce à la lecture des sous-titres !

Parce que les séries importées doublées…souvent les dialogues correspondaient si peu à l’original que c’en était ridicule !

 

De quoi êtes-vous la plus fière ? Votre élection, votre victoire au concours Cosmo ou votre récompense de Blog International de l’Année.

 

Aucun, c’était mérité.

 

Que vous reste t-il encore à faire ?

 

Conquérir le monde bien sûr !

 

Euh…bien, merci Madame la Présidente. La France vous salue !

 

 

Oui, vous l’avez compris, aujourd’hui c’était l’épisode 300. Alors autant me lâcher !

Rendez-vous sur Hellocoton !