It’s a kind of magic

10 juin 2012

magie.pngLa positive attitude c’est pas tous les jours facile surtout quand tout part en vrille. Mais on peut avoir des surprises étonnantes, la preuve hier…

 

Vendredi, je réponds à un statut Facebook d’une de mes plus vieilles amies d’enfance. Et là, elle me propose de venir à son anniversaire le lendemain et de dormir chez elle…à Lille !

 

Pour la petite histoire, nous nous connaissons depuis la maternelle mais du fait de différents déménagements, nous nous perdons régulièrement de vue et nous retrouvons tous les 10 ans. C’est curieux mais pourtant le lien ne s’est jamais rompu et nos retrouvailles ont un grand goût de continuité. Bon, j’avoue, le fait que sa mère soit la meilleure amie de la mienne doit jouer dans le fait que nos vies restent liées d’un façon ou d’une autre…

 

Autre point intéressant, Spontanée n’est pas mon deuxième prénom. Je suis ultra casanière, je déteste les imprévus et me décider à la dernière minute (surtout si c’est pour sortir de chez moi…je sais, je suis pas près de me recaser avec une tare pareille). Et là j’ai dit « Banco » (et j’ai vendu la caravane…) comme ça, sans réfléchir ! En plus je ne connais pas Lille (pas beaucoup plus maintenant). Je ne sais pas, je me suis dit que c’était l’occasion de mettre mes bonnes résolutions en pratique, de rencontrer du monde et surtout de me faire vraiment plaisir.

 

Samedi, je prépare à l’arrache mes affaires, laisse les croquettes aux chats et de l’eau à foison et, hop, je fonce. Bizarrement, je suis impatiente mais grognon. Le fait de faire un truc très inhabituel sans doute (et l’emménagement à 8h du matin de mon nouveau voisin du dessus). Et les idées noires reviennent, je rumine, je rumine, je pense à M.Pasd’Bol et je rumine encore plus (enfin…j’imaginais les pires tortures pour me défouler). Là, crac, le RER (saloperie de RER B de *****) s »arrête. Un incident voyageur ! Ben voyons…Je vous laisse deviner où en était ma positive attitude…

 

10mn ! 10mn !!! Guess what ? J’ai raté mon train (et j’avais des envies de meurtre). Je préviens mon amie qui est déçue (normal), j’essaye de me faire rembourser mon billet…en vain, je suis fumasse et surtout, je ne peux pas débourser le prix pour le train suivant. Puis, je ne sais pas pourquoi, j’ai décidé de lâcher prise. De me dire que ce n’était pas grave car comme ça je pourrais passer tout mon temps avec Samy et les chats, que ça ne serait que partie remise car je me prouvais que j’étais capable d’être spontanée et heureuse de me dire que j’avais la chance d’avoir des tas d’opportunités de sorties. Je me mets à sourire, propose à mon amie de prendre des billets pour un prochain week-end où elle m’aurait toute à elle, et de profiter d’être à la gare pour le faire immédiatement (et me faire rembourser le retour au passage).

 

Et vous savez quoi ? Ca a tout changé ! La file d’attente est devenue moins longue et moins lente, je suis tombée sur une petite dame au guichet qui m’a trouvée charmante et vraiment malchanceuse… Et propose de me faire payer 10? pour le train suivant pour que j’aille finalement à Lille ! Comme ça  ! Il aura suffit d’un sourire pour que tout se débloque ! Magique !!! Maintenant, je suis à fond.

 

Du coup, j’ai passé une excellente soirée (la fin fut moins glorieuse), j’ai réussi à prouver aux gens du Nord que les Parisiens étaient alcooliques (je n’en tire pas de grande fierté) mais aussi que je chantais faux.

 

Bien sûr, j’ai raté mon train ce matin…

 

La pensée magique marche drôlement moins bien quand tu as picolé jusqu’à 4h du matin et dormi 4h…

Rendez-vous sur Hellocoton !