J’ai rencontré mon pénis !

8 mai 2012

callipyge.jpgJe vous arrête tout de suite, rien de sexuel là-dedans, célib’ je suis, célib’ je resterai (pour le moment).

 

Non, j’ai simplement recontré le chéri d’une très bonne amie et, chose curieuse, c’était moi mais avec un pénis ! Mais vraiment ! Et c’est là que je vous confirme que je suis vraiment une nana formidable et géniale (j’ai renoncé à la modestie en entrant en maternelle).

 

Bref, mon moi pénisien considère que je mériterais d’être riche avec mon super cerveau et que, si ce n’est pas le cas, c’est sans doute parce que je suis la mauvaise voie et que je n’ai pas trouvé la bonne idée qui va bien. C’est un point de vue qui se défend, il faut toujours écouter ce que dit son pénis (à force de l’écrre, j’imagine déjà la tête de mes requête Google, demain tiens). Bon, le hic, c’est que je suis en panne sèche d’idées tout en restant consciente de mes capacités, c’est super frustrant.

 

En tout cas, ça a été la soirée des révélations. Car mon pénis est comme moi, il parle cash ! Et surtout, il a un regard sur les relations homme-femme que je n’ai pas (de fait, je ne suis pas un homme).

 

Grâce à son point de vue, j’ai appris un truc génial dans ma quête de l’estime de mon moi grassouillet. Tiens toi bien, Lectrice, ça va te plaire : peu importe ton physique (chaque pot à son couvercle comme on dit), tes seins ou tes non seins, ton nez, tes mollets, ton gras des cuisses…ce qui compte pour TOUS les hommes (tous !), c’est le fessier, et replet si possible ! C’est ce qui fait que Papa Rhinocéros fonce toujours sur Maman Rhinocéros…

 

Etonnant hein, tous les hommes aiment les culs, tous les culs ! Bien sûr, l’obésité peut être un frein à ce bel enthousiasme et c’est toujours plus sexy d’être bien dans ses pompes quel que soit son corps (je continue donc le régime, soyons clairs), mais quand même, qu’est-ce que c’est rassurant de savoir que toutes, à notre façon, avons un atout imparable dans notre jeu ! Marchons fièrement dans la rue mes soeurs (sans pour autant se dandiner comme des canards, là ça ferait bizarre) !

 

Demain sera callipyge ou ne sera point ! C’est un pénis qui me l’a dit !

Rendez-vous sur Hellocoton !