J’ai testé pour vous : La TomatoTox

19 mars 2014

tonymolyJe vous l’ai déjà dit, je suis une accro aux cosmétiques. Non, je ne tiens pas un blog beauté, mais sérieusement, je maîtrise un peu (moins que les blogueuses Beauté qui ne vivent que pour ça !). Et qu’est-ce que j’aime le plus au monde ? Les produits coréens, oui Madame ! Pour moi, c’est un must ! Et j’ai cet amour immodéré pour Tony Moly depuis qu’une bonne âme m’a permis d’obtenir l’AppleTox, THE exfoliant sans lequel je ne peux pas vivre.

C’est pour cela que, lors qu’une amie m’a proposé de me ramener un petit quelque chose de Hong Kong, j’ai réclamé, des trémolos dans la voix du tchat facebookien, la seule, l’unique TomatoTox (oui, ok, Hong Kong n’est pas vraiment en Corée et il y a sans doute des tas de souvenirs à rapporter, mais je suis futile à ce point).

Pourquoi donc cette tomate (so cute) ? Simple, elle fait la paire avec la pomme pour une routine belle peau. Or, Lecteur, il se trouve que cette semaine, mon cœur a fait boum. Non, je n’ai pas rencontré l’homme de ma vie et eu envie d’être la plus belle pour aller danser, j’ai tout simplement découvert ma première ride (et frôlé la crise cardiaque). Il fallait agir vite !

Le principe est simple, d’abord la pomme. On pose en masque épais, on laisse agir 5mn ou plus (moi c’est plus) et on masse le visage avant de rincer. Déjà la peau respire (c’est mon rituel pré-dates et j’avoue que ça me met en avantage).

applebox

Mais alors la tomate ? Déjà, ça ne sent pas la tomate. C’est sucré, c’est…ok, je ne sais pas ce que c’est mais ça sent hyper bon ! On pose en couche épaisse avec la spatule, on laisse poser 10mn, ça picote (normal, il y a des acides de fruits), on masse et on rince. Plus simple comme routine, y a pas.

tomatotox

Alors le verdict. Déçue d’avoir réalisé un vieux fantasme ? Ouh que non !! Déjà, j’ai traqué la ride et, pfuitt, a plus ! Surtout que ce n’était pas gagné après une nuit arrosée et agitée (j’ai des semaines palpitantes si vous saviez), un total laisser aller ces derniers jours et un manque d’hydratation (oui, Lecteur, je parle bien d’eau, parce que pour le reste…). Bref, ma peau sèche, atopique et sensible avait morflé. Là, je vous parle après passage de la tomate : ma peau est plus lumineuse, moins brouillée, lisse comme un cul de bébé (contrairement à mon propre séant), douce et souple au toucher (y a plus qu’à trouver quelqu’un pour me toucher donc). Autrement dit, j’arracherai le bras à quiconque touchera à ma pomme et ma tomate (vous savez, j’ai conscience du côté tendancieux de cette phrase).

Comme je ne suis pas une blogueuse beauté, no way que je vous poste une photo avant/après de mon auguste personne. Mais les images c’est sympa, alors voici

Avant j’étais comme ça

femme-ridee

Maintenant je suis comme ça 

Vharro Dior Natalie Portman Miss Dior

(Si si, c’est bien moi)

La tomate c’est bon, mangez-en !

Sinon, je vous annonce que je participe aux Trophées Influenceurs de Tribway, vous pouvez donc voter pour moi tous les jours en cliquant sur l’image !

Tribway

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • teste des cosmetiques coreen
  • tomatotox