J’ai testé pour vous : le massage thaï aux huiles chaudes

24 janvier 2014

accueilCe n’est pas parce qu’on s’appelle Pasd’Bol qu’on ne peut pas avoir un peu de chance de temps en temps. Ma chance à moi étant d’avoir des amis formidables qui ne veulent que mon bien. Tout ça pour dire que j’ai été très gâtée à mon anniversaire (pour mes 26 ans donc…ahem), notamment par ma copine Laly Blondy qui a fait de mon bien-être immédiat sa priorité. Le cadeau arrivant à expiration le 28 janvier, je me suis lancée… C’est comme ça qu’aujourd’hui, j’ai eu rendez-vous au Thaï Harmonie Spa pour un massage traditionnel d’une heure aux huiles chaudes.

Je ne vous le cache pas, des heures de visionnage de Zone Interdite m’avait quand même refroidie quant aux massages thaï de Paris. Non que je ne mettais en doute le bon goût et le choix de mon amie. Mais parfois je me fais peur toute seule. Moi j’entends « massage thai » et j’ai des images d’endroits glauques et de finitions manuelles qui me viennent en tête (c’est moche, je sais). Pourtant, j’ai une amie assez portée sur le luxe et le raffinement, allez savoir pourquoi j’ai osé avoir des craintes (je mérite la fessée pour la peine).

A peine arrivée devant la porte, ma confiance retrouvée, je n’ai eu qu’une envie, foncer pour avoir mon massage.

entree_massage_tahi

Ça tombait bien, j’ai très mal au dos depuis quelques jours et les bras en compote pour avoir trop forcé au tissu aérien. Je rentre et, là, je découvre un lieu apaisant, totalement clean, fleuri au luxe sans ostentation. Bref, un endroit comme je les aime. Là, je savais que mon petit corps potelé serait entre de bonnes mains (ce qui est important pour un massage). Croyez-le ou pas, mais c’était mon premier vrai massage. Ok, j’ai déjà eu des enveloppements en instituts, des massages drainants et amincissants et tout un tas de soins pour perdre le gras, j’ai même un ostéopathe (bon, ok, j’avais un ostéopathe, il est mort il y a deux mois au moment où j’ai eu envie de reprendre rendez-vous)…mais jamais de vrais massages pour me détendre et me vider la tête. J’avais donc un tas de questions débiles à poser lors de mon enregistrement « Euh, c’est grave si je viens sans m’être épilée ? », « Y a une limite de gras sur le corps pour sentir le massage ? », « Faut que j’amène mon maillot ? »…questions à laquelle une dame très douce et très gentille a répondu fort aimablement (me prenant sans doute pour la cousine simplette de Oui Oui).

Le temps que tout soit prêt, on m’installe en salle d’attente, on me prend mon manteau, mes chaussures, on me donne des tongs d’un blanc immaculé, et là, mon impatience et mon stress montent de conserve (si si, j’ai vérifié, on dit bien de conserve). Enfin, le moment tant redouté arrive, on me conduit dans un couloir quasi féérique (sérieusement, je veux faire la même déco chez moi) qui m’annonce la couleur : dépaysement total, parenthèse enchantée dans ce monde de dingue, la fête de mon petit corps chéri !

couloir massage

Une porte en bois coulisse et je suis accueillie par une suave odeur d’Ylang Ylang (comme mon shampoing…oui j’ai une copine qui me fait mon shampoing, je vous en reparlerai si vous êtes gentils) et une douce musique apaisante, very In The Mood For Love (j’ai décidé ce matin que Wong Kar-wai était Thaïlandais, c’est mon droit et je le respecte).

Je suis invitée à me déshabiller pour mettre un string jetable (j’ai oublié de faire un selfie, vous me pardonnerez) et à m’installer sur la table de massage (j’aurais pu m’endormir, c’était super confortable). Ma plus grande envie : fermer les yeux et me laisser aller. Ce qui est rare pour la control freak que je suis, vous dire combien l’ambiance me faisait de l’effet.

salle massage

Ma masseuse arrive et je lui explique que c’est ma première fois (elle fut très douce, je vous rassure). Elle a donc eu la gentillesse de me détailler ce qui allait se passer, m’a mise très à l’aise, respectant ma pudeur et a fait en sorte que je me détente un maximum. Je suis allongée (et nue ou presque), elle me recouvre de serviettes moelleuses et commence le massage selon les règles de l’art.

sur la table

Jusqu’à ce jour, j’ai toujours détesté qu’on me touche les pieds (j’explique pas, c’est comme ça). Mais ça c’était avant, vous dire si j’ai pris mon pied (enfin, elle, et puis les deux, même). Découvrant progressivement les parties de mon corps, m’enduisant d’une huile chaude (mais pas brûlante) et délicatement parfumée, elle a su me faire redécouvrir des sensations oubliées depuis longtemps (il est temps qu’on me touche plus souvent je dois me rendre à l’évidence). On m’a souvent dit que je n’étais pas mauvaise en massages, mais là je suis loin du compte. J’en ai donc profité pour noter quelques mouvements qui me resserviront bien un jour (d’autant qu’on m’a aussi offert un kit spécial massages couple à mon annilloween, vous dire si mes amis ont le sens de l’humour).

Alternant entre caresses et pressions douces, je me sentais enfin en harmonie avec moi-même, envahie par des vagues de bien-être, plongée dans une mer d’huile parfumée et bienfaisante qui me berçait de haut en bas et de bas en haut. Telle Cléopâtre (de Thaïlande donc), je fus bichonnée comme la reine que je suis. Bon, je ne vous cache pas que j’avais quelques appréhensions quand le massage de la poitrine est arrivé (la seule femme qui a le droit de voir et de toucher mes seins étant ma gynéco…et c’est rarement agréable), mais au final, je me suis laissée aller pour profiter de l’instant. Toutes mes tensions sont parties, y compris les principales, celles des avant-bras et des doigts (mes camarades du tissu aérien comprendront). Instant de pur délice, le massage des mains…Rhaaaaaa (voilà, c’est dit, j’en veux encore). Toute cette belle expérience s’est terminé par un massage de la tête et du visage…j’ai cru que j’allais en pleurer de bonheur (plus fort que la raclette, meilleur que le sexe, découvrez le massage thaï. Oui j’aime les plaisirs simples et efficaces aux trucs élaborés qui semblent mortels sur le papier mais rarement bien exécutés, avis aux amateurs). Au final, moi qui ai déjà la peau naturellement douce (ce n’est pas une affirmation personnelle), je l’ai redécouverte souple, soyeuse et lumineuse (oui, je me touche d’une main pendant que j’écris de l’autre). Enfin, il a fallu partir, mais en douceur, puisqu’un délicieux thé m’attendait pendant que je me préparais.

Pour dire le vrai, je suis sortie de l’institut en surfant sur un nuage, trouvant la vie belle, les gens formidables et l’avenir plein de promesses (je planais, quoi).

Bref, le massage thaï à l’huile chaude c’est génial et mes amis sont géniaux. Et mon dos ? Il revit, tout comme moi. Promis, j’y retourne dès que possible !

Encore un grand merci à Laly Blondy sans qui

ce petit moment de bonheur n’aurait jamais eu lieu !

Thaï Harmonie Spa

20 rue de Greneta – 75002 Paris (Métro Réaumur Sébastopol)

Massage aux huiles chaudes d’1h : 115€

Happy Hour de 11h à 16h, massage d’1h au choix : 49€

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • massage aux huiles chaudes
  • finision thai
  • Massage thai finition photo
  • massage thailandais aux huiles
  • massage thailandais finition
  • massage thailandais finitions a la main
  • modelage huile chaude
  • modelage thai aux huiles chaudes cest quoi
  • mon premier massage thai
  • qu\est ce que le massage thailandais