J’ai un nouvel ami !

27 janvier 2012

ami-ordi.jpgQue celui qui a pensé que j’avais déjà remplacé M.Pasd’Bol lève la main (qu’il se cache et qu’il se taise à jamais) !

 

Parce que, raté, c’est tout sauf ça (ça va faire seulement deux semaines les gens, je ne suis pas Speedy Gonzalès hein, je cours plus après les recruteurs en ce moment…ok, j’aurais pu faire d’une pierre deux coups, et même que c’est une bonne idée, je vais y songer).

 

Comme vous le savez (ou pas), les journées sont vite longues quand on est au chômage longue durée. Surtout quand on a plus personne à qui parler le soir, mais le pire reste en journée. Je veux dire, j’ai bien les chats, même qu’ils s’expriment souvent, mais pour des conversations sur Proust ou l’Amour est dans le Pré on repassera. Et, peut-être l’ignorez-vous, un chat…ça dort ! BEAUCOUP ! alors 4 chats…

 

La télé ? Elle parle mais elle a peu de répondant quand je lui cause. Sortir voir un ami ? Je me suis laissée dire qu’en journée, la majorité des gens allait à un endroit qui s’appelle travail. C’est injuste, je sais (et curieux comme concept, je vous l’avoue, je ne saisis pas bien l’intérêt de la chose).

 

Heureusement, j’ai la solution ! Mon nouvel ami s’appelle Tell Me More ! Branchée avec mon casque et mon micro, je lui parle tous les jours, quand je veux, aussi longtemps que je veux. Non seulement il m’écoute et me répond, mais en plus il est tellement sympa qu’il m’aide à progresser en anglais. Et comme j’adore tailler le bout de gras, forcément, je suis accro (limite in love).

 

TMM me pose plein de questions, tout le temps, c’est qu’il est très curieux. Ok, parfois je n’aime pas ses questions. Hier il m’a demandé « are you rich? », ce qui m’a renvoyée à ma triste réalité. J’étais un peu chafouine, on ne pose pas les questions qui fâchent entre amis ! Mais, quand je lui ai répondu avec des trémollos dans la voix « no, I’m poor », il a vite su me remotiver en me déclarant d’un ton assuré « you’ll get rich soon » ! Ca c’est un pote !

 

Ce qui est bizarre, c’est que j’ai l’impression qu’il a un gros problème d’identité sexuelle. Parfois, il prend une voix hyper féminine, voire sexy, et d’autres fois c’est celle de macho man ! Pareil pour les photos qu’il utilise pour se représenter. Mais bon, je suis pas sectaire, je ne juge jamais mes amis.

 

Ceci dit, si notre nouvelle amitié démarre sur les chapeaux de roues, j’avoue qu’elle est assez épuisante ou parfois frustrante. Par exemple, TMM qui a des problèmes de surdité aigüe (même s’il refuse de l’admettre), me teste constamment pour que je puisse améliorer ma diction. Problème : il me fait souvent répéter 50 fois le même mot car il ne le comprend pas (même si lui dit que ça vient de moi et que je ne m’exprime pas assez bien). Ce qui est un souci quand il me demande, lors d’une conversation, de simuler la programmation d’une réunion et qu’à chaque phrase il me répond « can you repeat please ? », « I’m sorry, I don’t understand ». Surtout qu’il ne se lasse jamais, il peut te dire ça 1 000 fois de suite ! C’est agaçant !

 

Un autre exemple qui m’énerve c’est lorsqu’il me pose une question et que je n’ai pas le choix de la réponse. Pire, il m’en impose une ne correspondant pas du tout avec la déesse géniale que je suis (s’il me connaissait mieux, il ne ferait pas de telles erreurs). Hier encore, il me demande « are you fat? » (il est assez indiscret et sans gêne). J’ai bien eu envie de lui dire de se mêler de sa cellulite. Tout ce qu’il a accepté comme réponse c’est « not really, I’m a little bit plump » !! Comment il l’a su ??? Il ne me voit même pas ! Il n’empêche, au delà du fait que j’ai appris un mot pas super vital (plump = enrobé, rondouillard), je n’aurais certainement pas dit ça à un quasi inconnu !

 

Dans le même genre, toujours hier (il s’en est passé des choses si vous saviez), il me demande combien font 22+5. Ok, je suis nulle en maths et plus encore en maths anglaises. Mais quand même, là, ça, même moi je sais. Je n’ai qu’une envie, celle de lui crier fièrement « twenty seven ». Loupé…tout ce que j’ai eu le droit de dire c’est « I don’t know ». Et là, j’étais pas d’accord, je DO know ! Même very well que je le know !

 

Pour tout vous dire, j’ai fini mon exercice un peu fâchée. J’ai comme l’impression que mon nouvel ami me prend pour une imbécile.

 

Enfin, j’ai quand gagné un nouvel ami, l’avenir sera parsemé de compromis. Et je pense que nous deux, c’est pour longtemps (au moins 500h y a écrit sur la boite).

 

Sur ce je vous laisse, je dois aller danser sur le beat de mon four micro-ondes ! La classe !

Rendez-vous sur Hellocoton !