Jamais sans ma fille

16 mai 2011

fanfan40Aujourd’hui, c’est le jour fatidique. aujourd’hui, je fais stériliser Fantine.

 

Dire que c’est une bonne journée dépend seulement du point de vue d’où l’on se place. Cette nuit, à 2h30, je me suis dit que dormir était inutile et je suis allée m’occuper du blog afin de trouver de nouvelles idées. A 3h30, je me suis dit que je pouvais continuer et me documenter sur Wikipédia. A 5h, M.Pasd’Bol s’est levé comme chaque matin (y a des gens qui bossent, je l’oublie souvent) et j’ai décidé que je pouvais essayer de me recoucher. A 5h40, j’ai enfin réussi à dormir, dommage que mon réveil s’est mis à sonner à 8h30. Alors, à votre avis, où se place mon point de vue ?

 

A peine levée, je me suis approchée de ma Fantine qui s’est mise à ronronner très fort. J’avais mal au coeur pour elle. Je l’ai serrée très très fort contre moi, je lui ai dit que je l’aimais…et je l’ai fourrée en vitesse dans la cage de transport direction le véto.

 

A peine arrivée, à peine embarquée, j’ai à peine eu le temps de dire ouf. Maintenant, j’attends le moment de la ramener.

 

Je sais que c’est pour son bien. Mais aussi pour le mien (c’est galère une chatte en chaleur !)

 

Et ça m’a rappelé un truc. En fait, cela va surtout parler aux femmes. En effet, quand une jeune-fille devient femme (donc avec la venue de son cycle menstruel, pas de sa première partie de jambes en l’air), il existe une coutume, venue d’on ne sait où, pour célébrer ce grand jour. Enfin, célébrer, là aussi c’est une façon de voir. En fait, à l’annonce des premières règles, la mère est tenue de coller une baffe à sa fille. Pourquoi ? Mystère ! En tout cas, nombreuses sont celles qui ont connu cette épreuve. C’est déjà assez éprouvant et angoissant comme ça sans ajouter les claques gratuites !

 

J’ai toujours trouvé très horrible cette coutume et c’est la raison pour laquelle j’ai préféré garder l’événement pour moi plutôt que d’en faire une annonce solennelle à Maman Pasd’Bol. Cette baffe était ma hantise. Heureusement, quand ma mère a compris, nous n’avons jamais abordé directement la question, la vie suivait son cours. De plus, j’aurais été très déçue que Maman Pasd’Bol cède à ce rituel ridicule, à mes yeux, elle était trop au dessus de ça, bien trop classe et élégante.

 

Bref, pas de baffe pour moi. En revanche, pour Fantine qui vient de « devenir femme », je fonce chez le vétérinaire pour l’ablation des ovaires !

 

Et souvent on dit que la vie de chat c’est plus facile…

Rendez-vous sur Hellocoton !