Je marche seule…

18 septembre 2012

je-marche-seule.jpgJe suis dans ma période « basics » ce qui vaut aussi pour la musique. Goldman forever ! Bref, je m’égare… Oui, la vie n’est pas facile (pour personne) et l’on a souvent des coups de mou. Je ne fais pas exception et il vrai que mes dernières aventures m’ont un peu secouée.

 

Pourtant, est-ce une raison pour me départir de la positive attitude (j’ai aussi eu ma période Lorie) ? Oui, mais pas plus de 5mn. On coule un peu, on prend de l’élan et on remonte pour avancer à la surface. Savoir savourer des petits bonheurs est une bonne façon de rebondir. D’autant que la chance est en général un cercle vertueux, le sourire amène les sourires et la confiance en soi amène la chance (et un homme ? Il faut continuer d’y croire). Vertueux je vous dis !

 

Du coup, je médite Jean-Jacques (pas Rousseau, il m’a toujours gonflée celui-là et j’ai du mal à me trémousser dessus) :

 

comme un bateau dérive (il parle de ma galère non ? je savais que j’étais une star avant l’heure !)
sans but et sans mobile
je marche seul dans la ville
tout seul et anonyme (bon pas tant que ça, je suis la reine de la blogo)

 

oh quand la vie s’obstine (la poisse surtout)
en ces heures assassines
je suis riche de ça
mais ça ne s’achete pas (surtout sans argent)

 

je marche seul
quand ma vie déraisonne
quand l’envie m’abandonne
je marche seul
pour me noyer d’ailleurs (l’ivresse de la vie y a que ça de vrai !)

 

 

 

 

Eh oui, pas de boulot, pas de pognon,  pas de mecs…rien n’est une excuse pour se morfondre dans ses idées noires et bloquer dessus. Le tout est de savoir ce qu’on attend de la vie et de s’y mettre ! Profitons de petits moments, chassons les soucis du quotidien et ce sur quoi nous n’avons aucune prise et avançons tête haute avec l’espoir d’un lendemain probablement meilleur ; après tout, à moins d’être médium, qui sait ce qui nous attend au tournant ! Notre vie est devant, jamais derrière, stagner au final, ça nous empêche d’être acteur de notre propre film ! Et si le vrai bonheur était dans l’espoir d’un peut-être en rejetant toute idée de prédestination poissarde ?

 

En attendant, moi je vais faire un tour ! En plus marcher c’est bon pour le gras !

 

Et comme je suis pleine d’espoir, je vous invite tous à cliquer sur l’image ci-dessous pour m’envoyer en finale des GBA 2012 (promis je chanterai sur scène)

Rendez-vous sur Hellocoton !