Je ne suis définitivement pas humaine…

9 septembre 2012

chat-geant.jpgNon, Lecteur, je ne vais pas te faire mon coming out d’alien. D’après mon ADN, je suis considérée comme faisant partie du genre humain. Pourtant, je me suis fait la réflexion cette semaine et j’ai réalisé que j’avais muté pour de bon. Il est temps de le dire haut et fort…je suis un chat (mais supra doué vu que je sais tenir un blog).

A force de les cotoyer il fallait que ça arrive, je suis devenue comme eux ! D’ailleurs, les miens ne me voient pas autrement que comme un chat géant (et confortable). Voici pourquoi :

  • Je ne vis que pour vivre, dormir et me faire plaisir. Le reste c’est fatiguant !
  • Je ne me fais plus à manger moi-même, je grapille ce que je peux. Le jour où des croquettes pour humain sortent sur le marché, je serai preums !
  • J’ai un fort esprit de contradiction, comme ça, rien que pour faire chier.
  • De toute façon je ne fais que ce que je veux.
  • J’ai toujours la reconnaissance du ventre et je sympathise avec la main qui me nourrit (et m’abreuve).
  • Dès qu’il fait beau, je perds mes poils (ok, on me les retire mais c’est tout comme).
  • J’ADOOOOORE les câlins ! C’est dit ! N’importe qui d’un peu proche peut me prendre dans ses bras et me câliner. En général je m’endors.
  • Quand j’ai une idée, c’est maintenant tout de suite. Même à 6h du mat. Et je fais en sorte que tout le monde le sache (oui, à 6h du mat aussi). C’est mon côté spontané. Mon côté obsessionnel c’est que ça tournera en boucle jusqu’à ce que tout le monde ait bien compris (et obtempère)
  • Quand j’apprécie beaucoup beaucoup quelqu’un, je le regarde fixement et je cligne fortement les yeux. C’est une preuve d’affection et de confiance.
  • Je hais le froid et je me recroqueville.
  • Je m’étire au soleil et je me roule sur le dos, ventre à l’air !
  • Je ne partage pas le contenu de mon assiette. Gare à celui qui s’interpose entre la nourriture et moi.
  • Faut pas me chercher, je griffe (c’est un réflexe). Ok, je grogne aussi…
  • Je retombe toujours sur mes pattes.
  • Je suis capable de jouer des heures avec une baballe (même si c’est sur un smartphone, je suis un chat 2.0)
  • Je m’affale facilement sur les gens que j’apprécie. Ca les ennuie ? M’en fous !
  • Je change d’environnement dès qu’il ne me convient plus.
  • J’adore faire ma toilette (moins les toilettes).
  • Je joue au chat et à la souris (même si c’est souvent moi qui me fait bouffer).
  • Parfois on sait que je veux quelque chose, mais on a du mal à comprendre quoi. Ma façon de fonctionner est rarement claire pour autrui.
  • Je dors dans des positions improbables (même le poirier).
  • J’ai besoin d’habitudes mais je m’habitue à tout…
  • Je ne suis pas proche de n’importe qui.
  • J’adore renifler les gens (j’ai dit que j’étais un chat, pas un chien, faites gaffe à ce que vous allez penser comme truc tordu !)
  • Quand je suis dans la pièce, je fais en sorte qu’on ne voit que moi !
  • Je suis pénible option über chieuse.
  • Un pigeon, un pigeon, où ça un pigeon ????
  • Je ne fais pas pipi n’importe où…Mes toilettes et pi c’est tout !
  • Je casse facilement mes affaires.
  • J’aime mordiller les choses : un pull, mes lèvres, mes cheveux…ou un homme.
  • Quand je mords c’est jusqu’au sang.
  • J’étais tellement plus mignonne quand j’étais bébé.
  • J’aime pas aller chez le docteur.
  • Des fois je pense que…puis je change d’avis.
  • Je suis rancunière.
  • J’adore me poser sur le balcon et regarder les gens qui passent

Pour toutes ces raisons (et il y en a d’autres), je sais que mon cas est foutu… C’est pas gagné pour trouver l’homme de ma vie.

Plutôt que de me mettre sur un site de rencontres, je me dis que j’aurais plus de chance en passant une annonce à la SPA !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • je ne suis pas humain
  • Je ne suis pas humaine
  • je suis pas humain
  • je suis pas humaine
  • je ne suis pas faite pour etre humaine
  • je ne suis pas une humaine
  • je pense que je suis pas humaine
  • je suis définitivement