Je suis la schtroumpfette

28 juin 2011

schtroumpfette.jpgCa y est, je deviens folle ? Pendant que d’autres se prennent pour Demi Moore, moi je me compare à un personnage de BD ?

Pas loin…

Aujourd’hui, mon infirmière est passée pour nettoyer mon abcès (enfin ma plaie béante) et me remettre une mèche (ça fait toujours aussi mal, youpi).

Quelle ne fut pas ma surprise en voyant combien ça avait coulé. En fait ça coule tous les jours, ma surprise ne vient pas, à proprement parler de ça. Mais en fait…j’ai coulé bleu ! Véridique ! Mes pansements, ma mèche et le reste, tout était d’un joli bleu/vert.

Ca m’a fait un choc et je dis à mon infirmière que je ne comprends pas. Je n’ai rien mangé de spécial (en tout cas ça n’avait pas cette couleur), et je n’ai mis aucun produit sur ma plaie. Je n’y suis pour rien.

« Je sais » me répond-elle « c’est la couleur de votre infection ». Sur le coup, oubliant mes bonnes manières un « heeeeeein ? » magnifique est sorti de mes entrailles. « En fait, si c’est la bactérie à laquelle je pense, c’est une infection très résistance que vous avez-là. Or, la seule que je connaisse qui colore en bleu c’est le bacille pyocyanique. J’espère que ce n’est pas ça, mais je pense que si. Parlez-en vendredi à l’hôpital, c’est important. Je vous trouve très courageuse en tout cas ». Bizarrement, j’étais moins rassurée après son départ…

Après avoir tapé Google pour comprendre ce qu’était ce bacille, jusque-là, inconnu (mais qui explique mes douleurs de cette nuit), je pense en effet qu’il va m’en falloir du courage ! Espérons que ça ne soit pas ça !

C’est drôle, dire que je pensais que tout serait fini en sortant de l’hôpital, il faut croire que ce n’était qu’un commencement !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • schtroumpfette
  • conte de fée inconnu
  • image schtroumpfette