Je suis un serial killer !

24 janvier 2012

serial.jpgMa cible ? Les recruteurs ! Eh oui, voilà qui explique les longs silences… Mais attention, hein, je les tue à l’insu de mon plein gré !

 

Ca me prend sans doute comme ça, la nuit, j’entre en semi-hypnose, je les traque, je les achève et j’oublie…d’où ma surprise de ne plus avoir de nouvelles alors qu’ils avaient promis ! Et comme un recruteur tient forcément ses promesses, c’est bien la preuve qu’ils ont été supprimé de la circulation ! Vu que ce sont MES recruteurs, je ne peux qu’être la coupable. CQFD.

 

Ma dernière victime en date ? Ca remonte à quelques jours…

 

J’ai reçu un coup de fil fort sympathique il y a 3 semaines, pour un poste qui ne l’était pas moins. Le recruteur (car c’en était un), me propose de passer un entretien, là, maintenant, tout de suite au téléphone, pour voir si je correspond à ce qu’il recherche. J’avoue, nous passons un bon moment (il a même ri) et il semble convaincu. Tellement, qu’il me dit qu’il va me contacter sans faute « ce soir » (il avait d’autres candidats à appeler en attendant) ou m’enverra un mail demain matin, pour fixer une date pour notre entretien en face à face. Génial !

 

Le soir passe…ok, il avait prévenu. J’attends le mail du lendemain.

 

Le lendemain passe…rien. Mais bon, un bon recruteur est forcément occupé !

 

Au bout de deux jours, je lui envoie un mail pour lui signifier que je n’ai pas encore eu de nouvelles de sa part pour notre entretien (on oublie vite quand on s’amuse) et que je reste motivée et disponible. Rien…

 

Tiens ! Un mail le lendemain qui me précise qu’il me recontacte en fin de semaine ! Youhou !

 

La fin de semaine passe…rien !

 

Le lundi, je reçois un nouveau mail très bref qui me dit « je vous recontacte demain ». est-ce qu’il s’agissait de ce lundi, soit hier (auquel cas ce sujet n’aurait aucune raison d’être) ? Eh non, ça remonte à celui de la semaine dernière ! Et depuis ? Bah, rien !

 

Il est donc bien plus crédible de penser que je fais des ravages plutôt que d’imaginer qu’un RH fait traîner l’affaire par peur de m’annoncer que je ne fais pas l’affaire (c’est inimaginable !).

 

Tremblez recruteurs ! Dans 5mn, j’envoie mes CV !

Rendez-vous sur Hellocoton !