La fétichiste des mollets

15 février 2012

mollet10.jpgIl paraît qu’il faut un minimum de talons à porter pour avoir une bonne cambrure de dos. Quelque chose entre 3 et 5cm. Moins, c’est pas bon et plus c’est pas bon non plus. Seulement je n’ai pas de talons de 3 ou 5cm…c’est ballot.

 

De fait, avec la maladie (entre l’inactivité et le surpoids), j’en suis revenue au plat. Aux ballerines quoi. Ce qui n’est pas si évident que ça quand on sait qu’avant je ne portais que des talons hauts (j’adore l’idée d’être grande et de voir par-dessus les voitures à l’arrêt pour éviter de me faire encastrer dans le bitume).

 

Mine de rien, ça change tout et surtout sa façon de marcher. Les muscles ne travaillent pas pareil…et surtout les mollets.

 

Vous me direz, c’est super que je me remette à marcher plus régulièrement, ça veut dire que je me remets doucement à une activité physique. En plus, ça fait travailler mes mollets de footballeur, vous savez, ma grosse obsession physique que je ne sais toujours pas comment corriger (une idée ? Je prends !)

 

Sauf que. Depuis fin janvier je cours partout. Je sors voir des amis (ballerines), je fais des entretiens d’embauche à Trifouillis-les-oies (talons hauts) ou je vais passer des journées au musée (ballerines). Travailler les mollets, ok, sauf que là on a dépassé ce stade. Comment pouvais-je deviner qu’après une forte inactivité, le yoyo du haut et de l’archi-plat me créerait des contractures très douleureuses ??

 

Du coup, depuis vendredi, je ne peux plus vraiment marcher (ou alors en boitant très fort). Bref, décidément, ces mollets me pourrissent la vie (ce qui m’obsède encore plus).

 

J’ai lu quelque part qu’en Corée on opérait les mollets pour les rendre fins. Si je ne trouve pas de sport assez performant pour régler ce problème une bonne fois pour toutes, ça me fera une bonne idée de vacances de Noël !!

 

Sinon, j’ai vu des bottes sublimes avec la hauteur de talons idéale…si seulement mes mollets rentraient dedans (je ne perds pas de vue l’idée de m’opérer moi-même d’ailleurs, un bon désinfectant, un couteau et je vous refais le remake de Delicatessen !)

 

Ok, je sais, je me focalise sur un gros énorme monstrueux détail, au point d’en faire un article sans intérêt. Surtout qu’en temps normal (quand je ne sors pas, que je n’ai pas de jupe ou de pantalon serré à mettre), je n’y pense pas (sauf quand je pense au sport que je devrais faire et là je répète en boucle la bave aux lèvres « mollets, mollets, mollets »). Mais là, en plus d’être moches, il me font payer le fait de ne pas les aimer ! Et je boite…Je vais avoir l’air classe aux entretiens avec ma canne !

 

C’est sans doute ce qu’on appelle l’effet boomerang du complexe !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • fetichiste mollet
  • fétichisme des mollets
  • fetichisme mollet
  • fetichiste des mollets
  • nom fetichiste des mollets
  • mollets musclés
  • les mollets fetichistes
  • je nai pas de mollets
  • fetichiste mollets
  • boomerang fetichiste