La mode, la mode, la mode…

6 août 2011

pute.jpgDans la série « Pasd’Bol est une vieille réac », nous allons parler mode. Enfin…la mode chez certaines minettes (non pas les deux minettes qui squattent mon canapé, je parle de minettes de moins de 18 ans qui connaissent tout du Wonderbra).

 

Aujourd’hui, j’ai fait ma première vraie sortie officielle ! Youhou, champagne ! J’ai pris les transports en commun, je suis allée au coeur de la Ville et j’ai retrouvée des amies dans le Starbuck local. Et même si ce n’est pas le sujet de cet article, apprenez que j’ai passé un super bon moment, trop court du fait de ma plaie douloureuse et de ma faiblesse.

 

Bref…

 

Nous étions dans un lieu à fort trafic et l’on pouvait regarder passer des consommateurs de tous âges. Mais surtout des jeunes.

 

Sérieusement, dites-moi ! J’ai été hospitalisée si longtemps que ça ? Mon abonnement à Elle a pris fin il y a deux semaines, mais quand même, il n’y a pu avoir de changement aussi radical dans un délai si court !

 

J’ai connu la mode « Madonna », « LC Waikiki », « Chevignon », « jeans de couleur », « jeans Pampers », « jeans troué », « gothico-punk »…bref, rien ne m’étonne ou ne me choque. Aujourd’hui, j’ai découvert la mode « prostituée de bas étage ». Mine de rien, la jeune vieille (ou la vieille jeune) que je suis en est restée comme deux ronds de flan (mmm, c’est bon le flan, je mangerais bien un flan, tiens).

 

Apparemment, il est désormais de bon ton de se choucrouter à la Amy Winehouse (un hommage, j’imagine), de se maquiller comme une voiture volée (à ce point, elle devait être balisée la voiture), de mettre des trucs les plus courts possibles (shorts, jupes…juste un t-shirt), bonne nouvelle le color block marche aussi avec cette mode, et d’accompagner le tout d’un collant troué. Attention, pas un ou deux trous subtilement étudiés. Non, plutôt dans le style « une armée de mites est passée par là et a nourri 2000 générations ». La dernière fois que j’ai vu ça, c’était rue St Denis et ce n’était pas une gamine de 15 ans (si si, vous pouvez me croire, elle devait en avoir 50 de plus).

 

N’allez pas vous dire que j’ai bloqué sur une fille comme ça et qu’il m’en faut peu pour m’énerver toute seule. J’en ai vu 5 et je ne suis même pas restée longtemps !

 

Bon, je passe sur l’aspect clairement vulgaire du truc (les ados aiment choquer, afficher leur pseudo sexualité naissante, tout ça tout ça), parce que bon, c’est limite mais je ne suis pas non plus une vieille croulante. Ce n’est pas le vrai problème.

 

Le vrai problème, c’est que c’est laid !!! Non mais vraiment laid, laid comme immonde !

 

A quoi ça sert d’ouvrir tellement de blogs mode et d’être le pays réputé de la classe et du bon goût, si notre jeunesse s’habille comme « Madame Michu fait le tapin au bas de ta rue » ?

 

Sur ce, je retourne mettre mon décolleté plongeant…

Rendez-vous sur Hellocoton !