La Théorie des Dominos

17 mars 2011

Vous le savez (enfin ceux qui me lisent, merci d’ailleurs !), je suis une maman chat. Ok, en fait je suis dingue. Anyway, je les surveille comme le lait sur le feu et je veille à ce que rien ne leur arrive. La vétérinaire me connaît très bien, c’est ma nouvelle amie.

 

Cette semaine, le soleil était au rendez-vous, annonçant le printemps. J’ai donc décidé d’ouvrir le balcon aux chats pour qu’ils puissent profiter de la nature (j’ai UNE plante morte) et de l’air vivifiant (il faisait beau, certes, mais on se les gelait quand même). Pour Fantine c’était une découverte, et apparemment elle a beaucoup apprécié (la plante morte moins).

 

Pourquoi je raconte cette histoire dans la section Santé et pas dans Quotidien ? Il y a 3 jours, Fantine a commencé à éternuer et à avoir les yeux qui pleurent. Sachant qu’elle sortait d’une grave maladie, j’étais morte d’inquiétude.

C’est vrai, pour le commun des mortels (disons pour le communs des fans de chats à tout le moins), un chat qui éternue c’est synonyme de coryza, et le coryza c’est mortel surtout chez les chatons. J’ai donc contacté ma grande copine, la véto locale, qui eu tôt fait de me rassurer : un chat qui éternue ça peut aussi être un petit virus saisonnier. Ne constatant aucun changement de comportement de mon rat (son petit nom usuel), et notant son solide appétit et de belles selles (je suis une experte en caca de chat), je ne me suis pas plus inquiétée, comme me l’avait conseillé la vétérinaire.

 

Le lendemain, pas de changement…enfin si…UN changement. Après Fantine, c’est Nahla qui s’est mise à éternuer et à avoir les yeux qui pleurent. Un virus saisonnier contagieux donc…

 

Mais là encore, aucun changement de comportement, les chats semblaient tous en pleine forme (hormis les symptômes susmentionnés).

 

Hier, Fantine éternuait moins, Nahla eternuait plus et Winston…était une loque ! Son premier virus à 9 ans ! Ben c’était pas beau à voir. De plus, il était légèrement fiévreux. J’étais en état de panique totale ! Je suis donc allée directement chez la véto avec Fantine sous le bras (vu qu’elle est à l’origine du crobe) craignant le pire !

 

J’ai bien eu la confirmation qu’il s’agissait d’un petit virus, rien de dramatique. Tant que tout le monde mange, joue et fait de belles crottes bien fermes, c’est que ça va.  Idem, si le nez « coule clair ». Comme ils n’ont cessé de m’éternuer au visage, sur le bras et sur mon clavier de PC, j’en ai confirmation !

 

Je dois désormais leur donner un traitement homéopathique censé les aider à lutter contre ce type d’infection. Je suis rassurée, et tant mieux, car ce matin c’était le tour de Brooklyn.

 

Heureusement, ça se transmet rarement aux humains !

 

Au fait, je vous ai dit que depuis 3 heures, j’ai le nez qui coule, la gorge qui brûle et les yeux humides ?

 

chat-malade.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !