L’accessoire con du jour : la minaudière !

5 juin 2012

minaudieres.jpgC’est là que tu te dis, Lecteur, après les ongles, Pasd’Bol se met à la mode, ça devient franchement n’imp’ ce blog (note aussi que je cause de plus en plus familièrement).

Grave, grave erreur (dans le … enfin Lulu, quoi) ! Car, non, je ne vais pas vous parler de ce petit sac ô combien décoratif et totalement inutile (bien souvent aussi ridicule qu’inutilisable), c’est-à-dire la minaudière. En fait, c’est juste que je n’ai pas trouvé le nom correct…C’était ça ou la PQM (aka, la Pétasse Qui Minaude).

Je suis une fille pas vraiment compliquée (si peu, si peu…bon cessez de rigoler, je vous entends). Le monde se divise pour moi en des catégories très simples : les gens que j’aime, les gens que je n’aime pas, les autres. J’attire votre attention sur le fait qu’en plus d’être bêtement manichéenne, j’ai aussi un très grand coeur (qui déteste un tas de monde). Les autres, on va dire que je m’en accomode, ils attendent juste d’être catégorisés un jour ou l’autre et se contentent d’accessoiriser mes journées. Aujourd’hui, tiens, il y a le collègue qui distribue le courrier à qui j’ai dit bonjour, demain je dirai merci au facteur…Bref, ils existent, je le sais, je leur parle même souvent, mais ils ne comptent pas dans ma vie, ça apporte juste une touche supplémentaire à ma journée (c’est le principe de l’accessoire).

Aujourd’hui, parlons peu, parlons bien de celle en passe de se ranger dans une catégorie fixe : la minaudière. Une minaudière, d’abord, c’est quoi (en plus d’être un sac) ? D’après Agoravox, c’est ça. Je vais y aller de ma définition perso. De fait, la fille qui minaude est forcément un peu pétasse, même si elle se la joue hippy, bourge ou über cool. Ce n’est pas une question de fringues ou d’argent. C’est un art de vivre.

La minaudière prend toujours une toute petite voix quand elle te parle (si elle te parle… tu peux être jugée indigne d’intérêt par la minaudière, juré craché), d’ailleurs elle parle souvent, beaucoup, rien que pour faire son intéressante (la minaudière aime avoir un public ou elle devient très malheureuse). De quoi elle parle ? De tout et de rien, mais surtout d’elle. Même les trucs les plus insipides deviennent « hi hi hi, regarde j’ai trop de choses à raconter j’aime qu’on m’écoute car je suis trop intéressante » (malheureusement, un truc insipide, même prononcé par une minaudière, reste insipide).

La minaudière aime avoir un public (n’importe qui, des gens, le livreur de pizza, la standartiste, le chien du voisin ou la poubelle feront l’affaire), mais semble oublier qu’elle n’est pas toute seule (un comble, je sais, penchons-nous sur cet étrange paradoxe). Déjà qu’elle parle à tout va, tout le temps et très fort (la minaudière doit être sourde de naissance), bref qu’elle est responsable de pollution sonore (je suis presque sûre qu’il y a des lois contre ça), la minaudière s’étale partout comme chez elle. Elle met la musique à fond quand tu fais autre chose (évidemment sans te demander, la minaudière n’est pas polie), jette ses affaires sur les tiennes (ou toi car tu peux facilement être confondue avec un meuble), te pousse, ne dit pas au revoir (ou bonjour) et autres joyeusetés.

Au delà de ça, la minaudière est forcément géniale, sait tout sur tout (plus que moi, c’est dire), n’hésite pas à te faire comprendre que ton avis est complètement nul (et optionnel, d’ailleurs il vaut mieux s’abstenir d’avoir un avis), d’où ses incessants bavardages. Et puis elle sait tout plus mieux, pi c’est tout na !

Car, le trait le plus horripilant de la minaudière, c’est quand même celui de l’infantilisation ! C’est une femme enfant pour qui tout devient rapidement choubidoubidou, bisous bisous, trop roudoudou. Impossible de la louper tant elle dégouline de guimauve. Manquerait plus qu’elle bave ! C’est aussi une pro du « oooooh » ou du « bouuuuuh » qui n’hésite pas à finir ses phrases par « câlin » mais qui est teeeeellement sympa ! De toute façon, la minaudière a toujours des fans (ce que les gens sont niais quand même).

Femme ou sac, la minaudière est donc un truc totalement vide et inutile qui se suffit à lui-même et mériterait, pour le bien de tous, de rester à jamais enfermé dans un placard !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • autre nom de minaudière