L’âge du LOL !

2 août 2011

Lol2.jpgAttention, voici venir LE sujet polémique de la semaine ! Y a t-il un âge pour écrire LOL ? (avouez que ça vous change de DSK ou de la campagne de 2012).

 

C’est vrai, quand on lit quelque part LOL, on pense immédiatement djeunisme, illétrisme et Kevin. Pourtant (et même si c’est souvent le cas), ce n’est pas tout à fait juste ou vrai.

 

Par exemple, quand j’ai découvert le LOL, quelque chose comme 2002 (mes premiers chats et forums), j’ai fait comme tout le monde. Pour tout vous dire, je me fendais même d’un « kikoo » au lieu de « bonjour ».

 

Toutefois, ça n’a pas duré longtemps. D’une part, on se lasse de mettre LOL à chaque fin de phrase, début de phrase ou en remplacement de la phrase. Et surtout, c’est vite devenu moins drôle. Ce qui est paradoxal, le LOL prouve justement qu’on s’amuse. Mais c’est comme le smiley pour préciser le fond de sa pensée, cela donne parfois lieu à des conversations des plus hypocrites. Vous ne voyez pas où je veux en venir ? Attendez, je vous montre !

 

Moi : Kikoo, ça va bien ?

Kevin : grave !

Moi : Hey devine quoi ?

Kevin : quoi ?

Moi : j’ai fait tomber mon cookie et le chat l’a mangé !

Kevin : lol

 

Honnêtement, il est évident (je suis une bonne traductrice de Kevin) qu’ici LOL ne signifie pas que mon interlocuteur trouve ça drôle même si c’est ce qu’il essaye de dire. Dans le langage réel, ça signifie plutôt « Mais qu’est-ce que je me fiche de ton histoire insipide. Mais bon, tu as l’air d’attendre une réponse de ma part et tu sembles penser que ton histoire est aussi drôle qu’intéressante.  Qu’est-ce qui me reste ? Ah ouais, LOL ! » Triste constat…

 

De plus, je fais partie des vieux aigris (même si je suis jeune, notez bien ma jeunesse j’y tiens) qui estiment que loler à tout bout de champ passé 20 ans est un chouilla ridicule.

 

Bizarrement, en dessous ça passe bien. C’est un moyen de communication universel, convivial et sympathique entre jeunes. Souvent c’est une façon de créer une complicité, de manifester son intérêt voire son amitié. Je trouve ça très mignon, même gentil de la part de mon jeune interlocuteur ! Mais passé 20 ans, ça sonne faux. Surtout si l’adulte en question le sort à toutes ses phrases.

 

Pareil, je sens que je vous perds ! Ne bougez pas, j’ai toujours un exemple sous la main. Il y a quelque temps, j’ai écrit un article remarquable remarqué sur les bonnes manières dans la blogosphère  (qui aurait largement mérité la UNE !)

Dans cet article, j’évoquais la fausse bonne copine, le parasite des temps modernes. Or, c’est la première à utiliser le LOL, qu’elle ait largement dépassé la vingtaine, travaille…bref, vit une vraie vie d’adulte bien insérée dans notre société.

 

Donc là ça donne : 

 

Moi : Oups, j’ai raté mon sorbet et ma poche a craqué.

la FBA : lol !! Petite maladroite ! Pour la peine je te fais des bisous et des câlins.

 

A première vue, c’est une vraie bonne copine (un peu pathétique à force de s’exprimer comme une débile mentale petite fille à son âge avancé) qui s’intéresse sincèrement à vous. Mais dans les faits, à part ce genre de propos (parfois déplacés car vous ne la connaissez ni d’Eve ni d’Adam et n’avez aucune connexion particulière avec elle, virtuellement parlant) qui interviennent sur la place publique, cette personne ne va jamais lire vos articles ou se demander comment vous allez. Son seul but ? Se donner une image mignonne (d’où le côté bisounours qui va de pair avec le LOL) et attachante…pour que deveniez sa fan la plus fidèle (ça ne sera jamais réciproque mais elle se fendra de quelques LOL de temps en temps). Ca sonne d’autant plus faux, que la FBA fera le coup à TOUTES les personnes de sa « connaissance » virtuelle et, ce, systématiquement. Vous n’êtes pas son amie, juste une personne qui a écrit un truc visible publiquement qui lui permet de rebondir et de se mettre en avant ! Ici, le LOL est un LOL manipulatoire.

 

H

Rendez-vous sur Hellocoton !