Le blog de la honte

22 février 2014

fautesOui Lecteur, j’ai une confession à te faire, j’ai honte. Un peu à cause de toi d’ailleurs…Bon, ok, ça serait malhonnête de te reprocher mes erreurs, mais quand même, tu as contribué à me les faire remarquer. En effet, depuis quelques jours, une personne (un fan ?) remonte tous mes articles, certains anciens, d’autres plus récents et certains dont je n’avais même plus souvenance. Qui est ce lecteur courageux, d’où vient-il, que fait-il, je l’ignore (qu’il se dénonce), mais il me pousse à revoir mon oeuvre de part en part (et s’il décide de lire intégralement les 1100 articles de VMG, je ne suis pas rendue). Et depuis, c’est le drame…

Je vous l’ai déjà dit, avant de publier, je me relis deux ou trois fois car l’orthographe est la première politesse que je m’impose. Il arrive que certaines coquilles subsistent, on est toujours la personne la moins indiquée pour les deceler quand il s’agit de son propre texte et qu’on vient à l’instant de bosser une heure dessus. Mais à relire des textes vieux de plusieurs mois, d’années parfois, je réalise qu’il faut que je me cache dans un trou creusé avec ma propre pelle et m’enterrer assez profondément pour que personne ne me retrouve !

C’est vrai, je suis très pointilleuse avec l’écriture, limite snob. Et comme je ne suis pas un ange, il m’est arrivé à l’occasion de me gausser des fautes de mes comparses (Rhooo comment elle a pu écrire ça, elle a pas fait d’études ou quoi ?? La honte !). Mon ego vient de se prendre une méga claque. Car de ce que j’ai lu, on ne peut même plus parler de coquilles, on frôle l’analphabétisme à ce niveau. Niveau CE1 en fait…Je vous le dis tout net, on devrait toujours publier un article sur le vif, puis le rendre inaccessible au bout d’une semaine histoire de sauver les meubles.

Parfois, si je suis sur mon PC d’emprunt, je corrige discrètement les articles incriminés, ni vu ni connu. Ok, le mal est fait pour le lecteur acharné (mais qui est-il à la fin ?) mais ça peut m’épargner une énorme gêne vis-à-vis des prochains curieux téméraires. Mais comme je suis plus souvent sur Samy, ben c’est mort, impossible de changer et après j’ai la flemme en rentrant. Adieu blog parfait à l’orthographe impeccable ! Ceci étant, si vous remarquez des choses dignes d’être pointées du doigt, n’hésitez pas à me le dire, honteuse oui mais toujours open pour améliorer mes textes. De mon côté, je vais essayer de me montrer moins moqueuse concernant les fautes d’autrui (ce qui n’est pas gagné vu ma grande tendance à la putasserie) étant donné que je viens de perdre ma légitimité en ce domaine (accordée par moi-même car j’ai toujours adoré me lancer des fleurs).

Encore une fois, l’adage « On finit toujours par être puni par là où l’on a péché » se vérifie (et durement pour ma pomme, le choc est par trop brutal). De fait, il est également vrai dans mon cas pour autre chose que mon orthographe défectueuse… Car cela détermine quelque peu ma fin future si on y réfléchit bien et c’est une bonne nouvelle.

Je suis certaine de ne pas mourir d’une quelconque MST,

moi c’est la cirrhose qui me tuera !

Rendez-vous sur Hellocoton !