Le célibat c’est comme la barbe à papa…

18 juin 2012

barbeapapa.jpg…t’en manges un peu, beaucoup, jusqu’à l’écoeuremenent ! C’est vrai qu’au début, c’est un peu la fête, tu découvres, c’est tout nouveau, tu veux profiter. Normal. Surtout que tout te fait envie. C’est comme à la foire, tu veux monter sur tous les manèges et  choper toutes les pommes d’amour, un churros à chaque main (que celui qui a eu une pensée cochonne avec cette phrase se dénonce à l’instant !)

Au début, tu as des étoiles plein les yeux, la tête légère…seulement à la fin de la fête tu as plutôt le coeur au bord des lèvres. Ben oui, toute cette liberté, tout ce choix et ce trop plein de peut-être, tu as vite les yeux plus gros que le ventre et la tête qui tourne…

Récemment je disais à quelqu’un que c’était normal d’avoir des crush toutes les 5 mn car c’est l’état amoureux qui est ce qui manque le plus quand on est en solo. Ce n’était pas une critique du reste, je suis pareille (hélas). Si vous vous rappelez bien, je vous avais raconté mon léger coup de coeur pour quelqu’un de malheureusement pris, le premier depuis M. Pasd’Bol. Et ça virait à l’obsession (d’un autre côté, je suis assez obsessionnelle comme fille).

Certains m’avaient expliqué que c’était normal, que ça faisait tellement longtemps que je devais me réhabituer (après 14 ans non stop en couple, tu m’étonnes), mais que ça allait me passer tout seul. J’y croyais peu (je pense toujours tout savoir, ce qui est vrai…mais pas là), un peu comme on t’explique qu’à force de te gaver de barbe à papa tu vas finir par avoir une crise de foie. Tu rigoles doucement. Et au final, c’est vrai, ça m’est totalement passé. Je croyais être tranquille…

Dommage, à partir de ce moment, chaque homme normalement constitué (ratio pénis/cerveau) devient le potentiel père de mes enfants. Remarquez, il y a une bonne nouvelle à ça puisque ça prouve que mon coeur est en état de marche. Ok, il tourne à vide, mais le moteur fonctionne. En revanche, je trouve que ça fait quand même drôlement pov’fille désespérée.

Au moins, ça a le mérite d’animer le contenu de ma tête en technicolor (et même en musique). C’est d’ailleurs préférable d’avoir ces petits coups de coeur éphémères car je doute d’être vraiment prête à passer à l’action. Eh oui, si vous vous demandiez si je faisais quelque chose, la réponse est rien. Je rêve en silence. Déjà parce que j’ai bien plus urgent à faire (vous savez ce truc là…ah oui, chercher du travail), que je ne suis pas encore au point et que surtout je ne le sens pas. Mon régime avançant à pas de fourmi, moi aussi. Je refuse d’être la petite grosse rigolote qui drague tout ce qui bouge (j’ai déjà des allures de naine lubrique, faudrait pas non plus pousser mémé dans les orties). En attendant, je suis un peu comme sur un stand de tir au canard, ça va dans tous les sens. Mais soyons honnêtes, ce n’est pas parce que tout est appétissant qu’il faut manger tout le menu. Avoir envie de goûter tous les plats oui, mais manger n’importe quoi non, c’est mauvais pour la santé.

Finalement le célibat c’est comme la diététique, on peut manger de tout mais avec modération !

Rendez-vous sur Hellocoton !