Mes seins et moi, le retour !

12 octobre 2011

bavardages nanasL’avantage d’avoir écrit plus de 550 articles c’est qu’on peut les recycler quand on a pas le temps. Justement, je n’ai pas le temps mais je tiens quand même à participer aux Bavardages de Nanas spécial Seins de Maman Bavarde ! Ni vu, ni connu, je t’emballe !

Je suis une fille : oui j’ai des seins et non je ne compte pas vous les montrer. Quoiqu’ils sont difficiles à cacher…

 A tous ces messieurs qui fantasment derrière leur écran, je suggère de nouer un drap autour de la poitrine, d’y loger deux jeunes pastèques, et de tenir toute une journée en vacant à leurs occupations habituelles…après on parle !

J’ai beau maigrir, grossir, dormir…ils sont là, énormes et menaçants. Qui peut, ici, se vanter d’avoir failli s’étouffer en faisant le poirier ?? Qui peut se servir de ses seins comme d’une arme (ne riez pas, à 1,350 kg LE sein, en pleine tête ça fait mal !) ?

Hélas, mon fantasme absolu serait de me balader dos nu, poitrine libre, pointant fièrement vers le ciel. Bien sûr, rien ne m’empêche de le faire…mais c’est dangereux : risque potentiel de marcher dessus et de me casser un bras.

Un jour, je les ferai opérer (couper, quoi). Comme je souffre, dixit tous les médecins que j’ai vu, d’hypertrophie mammaire, la sécu sera même assez sympa pour payer l’opération. Mais je dois attendre…à quoi bon faire une opération si tout est à recommencer après bébé(s) ? Surtout que j’aimerais bien allaiter, ce n’est pas en coupant ma glande mammaire que je vais y arriver. A 40 ans, je serais une bombe topless, j’ai dit !

Pour le moment, j’assume mon aspect naine lubrique. Il faut l’avouer, faire moins 1m60 avec des seins plus gros que ma tête, ne fait pas ressembler à Audrey Hepburn, soit la reine absolue de la classe. Bien au contraire…

Je dois donc assumer un poids monstrueux qui me casse le dos et m’oblige, parfois, à poser mon auguste poitrine sur la table quand je parle (glamour, je sais), à éviter les robes ajustées ou empire, à acheter mes sous-vêtements au prix du caviar, à dormir sur le dos ou le côté alors que j’adore être sur le ventre, à avoir l’air pouffe au moindre décolleté, à envier les adolescentes (rhaaaa, la fermeté !), à supporter tous les obsédés et pervers du monde entier, à ne jamais savoir quoi mettre, à les regarder flotter dans le bain comme deux icebergs et surtout (et c’est le pire) à devoir les aérer régulièrement pour cause de bouffées de chaleur !

Je pourrais maigrir. Après tout, la majorité des femmes perdent de cet endroit en premier, au grand déplaisir des hommes. Qu’on se le dise, je ne suis pas la majorité des femmes.

Ainsi, j’ai déjà atteint le poids magnifique de 48 kg…je faisais un petit 92,5 E ! Bien sûr, cette taille n’existant pas, je mettais basiquement du 95…

Ces derniers temps, j’ai pris du poids (enfin là je maigris, tout le monde l’a vu). Ca va, ça n’a pas trop bougé. Bon, je suis un peu plus serrée, il est vrai et c’est assez inconfortable. D’autant que je maigris (je me répète, c’est exprès).

A la suite d’un excellent article d’Au Balcon, j’ai profité d’une solde Simone Pérèle. Je sais je suis pauvre…mes deux derniers soutien-gorges ayant vu leurs balconnets se casser en deux, je n’avais pas le choix, je devais agir !

Je me suis donc fait plaisir. Et j’ai fait un test, comme ça, pour rire. J’en ai pris un la taille au dessus. Je vous entends d’ici, « Pasd’Bol a pris du 100, du 110, c’est une vache à gros pis ! ». Ignorants…ce n’est pas ça la taille au dessus. 95, 100, 110, ça dépend du gras du dos ! Or, je maigris !!! (oui encore). Et surtout, ce n’est pas là que je prends et que ça me serre.

Je vous annonce officiellement que ma nouvelle taille est du 95…F. Je respire, je me sens bien, tout tient bien et j’ai une forte envie de pleurer en disant ces quelques mots. Mes seins ont poussé jusqu’à mes 22 ans (je sais, c’est anormal, j’ai bien eu des dents de laits jusqu’à 13 ans, je suis comme ça), j’espérais en avoir terminé.

F, c’est Franchement Pourri !!! Je maigris, certes, mais je dois augmenter la cadence pour retrouver mon E chéri (je sais, c’est de la pure science fiction comme souhait, ça ne tiendrait qu’à moi je ferais du 90 C, je vous assure).

Dans le cadre d’Octobre Rose, j’invite tous ces dames à faire vérifier leurs seins, gros, petits, moches, siliconnés…peu importe. Parce que le dépistage peut sauver bien des vies et des poitrines à partir de 30 ans.

Bref, palpez vous, les messieurs vous diront merci

(en plus ça fait du bien)

ruban-rose-2009-03-731134

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • blog sur mon enorme poitrine
  • pourquoi les seins deviennent enormes
  • obsedé de seins enormrs
  • nana au seins enorme
  • moi et mon énorme poitrine
  • mes seins sont enorme
  • j\ai une poitrine énorme
  • j\ai des seins enormes
  • je suis naine et je montre mes seins
  • jai des seins énormes