Moi, obsessionnelle ?

26 juillet 2012

obsession.jpgCherche pas Lecteur, la réponse est d’office oui ! Non seulement je ne suis pas patiente mais je cumule avec une nature obsessionelle (mauvais mélange, j’en conviens et limite flippant pour les autres).

 

C’est à dire ? C’est simple, je me concentre sur un truc et après je ne pense qu’à ça. Exemple la musique. Il va y avoir une chanson qui me parle, elle tournera en boucle. Une fois, dix fois, mille fois…ça peut durer deux jours comme plusieurs mois. Jusqu’à la prochaine obsession. La bouffe ? J’ai eu ma période tomate. Je ne mangeais que ça matin midi et soir (c’est bon les tomates !). Une couleur ? Attendez-vous à une certaine monochromie régulière. Et ça marche avec tout : livres, films, culotte fétiche, quelqu’un ou même une émotion.

 

Je sais bien qu’on en est tous à peu près là (rassurez-moi, je suis pas toute seule là ?), mais chez moi ça confine à l’art. Ce qui peut être pénible pour mon entourage.

 

Voici donc la parfaite application du « un tien vaut mieux que deux tu l’auras »…surtout quand le mien vit jusqu’à l’usure ! Au moins je rentabilise ma vie !

Rendez-vous sur Hellocoton !