Mon poids, la société et moi : Clap 2

28 mai 2011

graisse.jpgDésolée, du fait de vacances (enfin, comprenez 3 jours) chez Maman Pasd’Bol, j’ai pris du retard sur mon planning !

C’est donc avec un jour de retard que je vous livre mon article de la série « mon poids et la société ».

Après une histoire de grosse, voici une histoire de mince !

J’avais beaucoup, beaucoup maigri. J’étais à 48 kg (ne soyez pas effrayés, pour ma taille de minipouss c’est tout à fait normal et joli). J’étais à l’aise dans mon 34-36, j’avais moins chaud l’été, je suscitais l’envie et l’admiration. En un mot, je me sentais bien…enfin presque !

Je ne sais pas si c’est le propre féminin de ne jamais être satisfait de ce que l’on a, ou si je suis juste la reine des chieuses mais le fait était là. Un truc clochait !

Mon visage était-il trop creusé ? Non, c’était très joli, je m’aimais bien comme ça. J’avais perdu des seins ? Si peu. Je me sentais grosse dans ma tête de mince ? Même pas, j’étais très à l’aise dans mes baskets avec mon corps bien mérité, j’étais sûre de moi, sans complexe et je profitais pleinement.

Alors ? Il était où le problème ? Dans mon cu…postérieur !

Non que je le trouvais trop plat, trop petit ou rien de ce genre. Il me plaisait tellement que j’en aurais fait des photos ! Mon problème, le vrai, c’était son aspect pratique !

Qui aurait pensé que j’avais des petits os pointus ? Impossible de s’assoir sans rembourrage, c’était trop douloureux ! Pas facile d’être mince et d’avoir le corps de ses rêves !!

Ainsi, maintenant que j’ai légèrement (hum) repris du gras (mais que je peux m’assoir sans mal), mon nouvel objectif est de retrouver mon corps d’antan…mais avec le fessier de Jennifer Lopez !

1ere-place-Jennifer-Lopez_reference.jpg

Comble de malchance, je déteste Jennifer Lopez, mais j’adore m’assoir !

C’est ça, le paradoxe Pasd’Bol !

Rendez-vous sur Hellocoton !