Mon réveillon presque parfait !

26 décembre 2011

reveillon.jpgOn peut dire que je l’aurai attendu ce 24 décembre, même si, je vais être claire, j’étais assurée, vu les circonstances, que tout irait de travers. Pas loin…

 

J’avais prévu un repas sympathique et moins gargantuesque que les années précédentes (moins onéreux aussi), prévu de me lâcher un peu sur le vin et le champagne, regarder des films de Noël, aller voir les illuminations Boulevard Haussman, courir regarder Alvin…J’ai presque eu tout bon !

 

Pour des raisons de fatigue extrême et de temps, j’ai dû zapper mes illuminations et Alvin. Je ne vous cache pas que j’en suis encore meurtrie. Mais cela m’a donné le temps de préparer mon dessert à l’avance : un tiramisu au citron !

 

Ensuite, nous nous sommes posés devant Narnia. Bon, ce n’était pas Alvin, mais au moins c’était au chaud à la maison, bref, juste à côté de la cuisine.

 

Le temps de finir le film, M.Pasd’Bol et moi avons commencé nos préparatifs : déco de Noël, vêtements de circonstance et emballage des cadeaux…Manque de pot, ma Blonde avait fini le rouleau de scotch le 31 octobre et avait omis de m’en avertir (ou même de jeter le rouleau, je ne fais pas collection que je sache). Grosse colère ! Je dois également vous avouer, Fans de moi, que du fait d’un transit au point mort depuis une semaine j’étais passablement grognon et capable d’encastrer mon homme dans le mur à la moindre contrariété (et je me contrarie facilement, sachez-le).

 

Après mon refus formel de remplacer mon scotch par du gros scotch de déménagement (et pourquoi pas emballer les cadeaux dans du PQ tant qu’on y est ?), M.Pasd’Bol s’est vu contraint de ressortir pour me trouver le nécessaire (et vite pour ne pas bousiller mon planning). Il a donc fait 2 supermarchés pour me ramener finalement…du double face ! Mais bon, c’était mieux que rien et au moins c’était transparent.

 

Ensuite, nous avons commencé à préparer notre repas. L’apéritif d’abord, tout bête ! Des saucisses alsaciennes coupées en tronçons enrobées de fromage à raclette et de pâte feuilletée. Rapide, pas cher, tout con, et délicieux trempé dans la sauche mascarpone/concentré de tomate/moutarde au piment d’Espelette que j’ai improvisé à la dernière minute.

 

Dans la foulée, nous nous sommes occupés de l’entrée : un croustillant de boudin blanc et compote de pommes au miel maison. Un poil copieux mais très bon.

 

C’est à ce moment-là que j’ai fait une découverte : les vertus laxatives du champagne.

 

Du moment où j’ai attaqué l’entrée, je n’ai eu de cesse de faire des aller retour. Au point que j’ai commencé à craindre de rater le père Noël (d’ailleurs, à quelques minutes près…) Autant dire que ce désordre intestinal m’a permis de regarder un film d’1h30 sur 3h. Ah ça, c’était festif sur mon trône. Heureusement, le peu d’alcool ingurgité m’a permis d’avoir chaud dans ma Sibérie toilettale.

 

Bien sûr, entre deux bouchées de croustillants et deux passages aux toilettes, à 22h30 passées, la question s’est posée : est-ce qu’on fait quand même le plat principal ou passe t-on directement au dessert ?

 

J’avais prévu un filet de boeuf en croûte fourré au foie gras, sa sauce aux oignons et cognac et son risotto aux trompettes de la mort (je suis la reine du risotto, qu’on se le dise). Finalement, mon corps a dit stop. Une dernière lichette de champagne et tiramisu mon amour ! J’ai donc assez peu mangé, assez peu picolé mais beaucoup vidé…

 

Néanmoins, je n’ai pas tellement suivi le repas ou le film. Qu’y a t-il de pire que d’avoir un transit ultra acceléré en plein réveillon de Noël ? Arriver trop tard sur le trône…

 

Je te le dis, Lecteur, refaire sa toilette après ses toilettes ça n’a pas de prix !

 

Finalement, nous avons fait le plat le lendemain (ultra bon), mon transit s’est calmé et je reste au chaud…Mais j’attends avec impatience le 31 voir quelle anecdote scabreuse je vais pouvoir vous sortir !

 

Ah oui, Joyeux Noël et bon appétit si vous êtes à table (je sais, je sais, vous me maudissez après lecture de cet article gore. C’est pas Noël tous les jours !)

Rendez-vous sur Hellocoton !