NKM avait raison !

22 mai 2014

NKMQuand on vit à Paris, on prend le plus souvent le métro pour se déplacer. Moi, en tout cas, je le prends tous les jours et j’ai même un super pass en plastique qui fait cling dont le simple bruit m’éclate. Une fois qu’on a compris comment marche le métro et qu’on connaît a minima les lignes et autres correspondances, c’est simple, rapide (enfin…) et efficace. En général ça se passe bien (enfin pas trop mal). Seulement, comme toute bonne chose, il y a les jours avec et les jours sans ; et les jours sans, c’est surtout ce que tu apprécies le moins qui te saute aux yeux.

La magie du métro c’est :

  • Des gens qui ne comprennent pas l’intérêt de se lever du strapontin quand la rame est bondée.

 

  • Des touristes qui respectent encore moins les usages que le Parisien moyen.

 

  • Des gens qui ont perdu tout sens de l’hygiène depuis longtemps (du moins, depuis leur douche de la semaine dernière).

 

  • Un mec qui massacre La Vie en Rose à l’accordéon et te donne envie de voir la vie en noir.

 

  • Des gens qui ne se poussent pas sur le siège d’à côté et t’obligent à enjamber trois personnes pour t’assoir te faisant insulter au passage.

 

  • Des gens qui s’assoient à côté de toi et t’écrabouillent contre la fenêtre avant d’étendre leur bras vers ton visage pour bien lire le journal.

 

  • Des gamins qui hurlent ou jouent à tourner autour de la barre te flanquant un coup au tibia.

 

  • Des grèves/incidents techniques/problèmes de trafic/incidents graves voyageur qui te permettront de faire en 2 heures un trajet qui ne fait que 45mn.

 

  • Des pervers qui se frottent contre toi, palpent ton royal fessier ou bavent sur ton décolleté quand tu es collée contre la porte sans possibilité de fuir.

 

  • Des ado bimbos vulgaires qui mâchent la bouche ouverte sous ton nez/se coupent les ongles/t’éternuent dessus/baillent sans avoir avalé un bonbon à la menthe et oublient qu’une main ça sert aussi à cacher sa glotte.

 

  • Des gens qui refusent de te laisser passer pour descendre.

 

  • Des gens qui refusent de te laisser monter, préférant se tasser devant la porte quand c’est vide vers le fond.

 

  • Des gens qui trouvent rigolo de garder leur sac à dos quitte à ce que tu manges la lanière sur 4 stations.

 

  • Des gens qui font la gueule car, comme toi, ils ont passé une mauvaise journée et ne s’amusent pas de rester coincés entre deux stations.

Je ne sais pas si Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate malheureuse aux Municipales, prend le métro aussi souvent que moi et a pu vivre l’ensemble de cette liste en une seule fois…

…Mais aujourd’hui, j’ai clairement vécu un moment de grâce !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • décolletés nkm