"On garde votre CV"

21 novembre 2012

conserve-cv.jpgCa fait une semaine que je n’ai pas parlé travail. En fait depuis mon épopée de l’enfer ! Pour ceux qui se demanderaient (et qui ne m’auraient pas lue hier), c’est mort. Oui, encore ! La raison ? Ils ont eu un vrai coup de coeur pour un autre candidat plus en adéquation avec le poste proposé, mais ils m’ont trouvée super, notent ma motivation et mon parcours original et ont conclu par le désormais célèbre « on garde votre CV des fois qu’une autre opportunité se présente ».

 

Ce qui m’énerve là-dedans, Lecteur, c’est que cette phrase, je l’entends tout le temps (ce que j’entends moins, en revanche, c’est « vous commencez quand »). C’est bien joli de dire ça (ou que je suis super, je le sais déjà), seulement dans les faits, ça ne se vérifie jamais. Avec le temps, j’ai remarqué que lorsqu’il y a une nouvelle opportunité, en général, il y a une nouvelle annonce et un nouveau recrutement. Les personnes rappelées à la suite d’un CV conservé avec amour sont aussi rares que moi sur le plan médical.

 

Dans ce cas pourquoi prendre la peine de garder les CV mais surtout pourquoi laisser entendre que vous pourriez un jour faire l’affaire ? Un bon « allez, ça ne sera pas vous, c’était gentil de passer mais c’est la dernière fois qu’on vous verra » faisant très bien l’affaire. D’autant que j’ai testé une fois le coup de « oh, tiens, ils font un nouveau recrutement, je renvoie mon CV vu qu’ils m’ont trouvée géniale, ils vont se souvenir de moi ». Résultat ? Un mail préenregistré « vous ne correspondez pas au profil ». A croire que tu es tellement formidable qu’ils ont honte de t’avoir jetée une première fois et qu’après ils te fuient (là, on parle boulot, mais c’est encore plus vrai dans le domaine amoureux).

 

Alors la question que l’on peut se poser est : gardent-ils vraiment les CV ? N’était-ce pas une phrase toute faite pour faire passer la pilule ? Si ce n’était pas sincère, pourquoi le dire ?

 

Bref, à quoi bon ? Ok, je ronchonne sans doute parce que, pour le moment, je n’ai pas d’autre piste (rien, nada, peau d’zob). Mais quand même, ça m’énerve qu’on laisse une porte entrouverte, une vague lueur d’espoir, qui ne se concrétisera jamais (un peu comme le mec qui te dit qu’il préfère rester ton ami mais que peut-être, un jour…)

 

C’est fou aussi le nombre de recruteurs qui ont recours à cette formule (en général, tous ceux chez qui j’arrive en deuxième position, je reste le Poulidor de la recherche d’emploi).

 

Vu le nombre d’entreprises qui conservent mon CV, je parie qu’il existe une banque d’archive nationale à mon nom !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • le recruteur garde mon cv
  • les recruteurs gardent-ils les cv ?
  • recruteur garde mon cv