Ouin Ouin est de sortie…

6 février 2012

59971ouinouin01.jpgAujourd’hui, j’ai dû braver le froid, la glace, le vent et les talons aiguilles pour passer un entretien. Bien sûr, pour un entretien je suis prête à tout, même à me viander en public.

 

Une fois fait, quel plaisir de rentrer enfin chez soi, au chaud. Enfin pas tout de suite, Il y a encore un tramway à prendre. C’est ballot, il me passe sous le nez et j’ai 8 mn d’attente (mais avec un i-Pod, l’attente est plus folle).

 

C’est le moment qu’a choisi un mec pas beau pour venir me parler. J’ai senti le plan drague gros comme une maison…

 

Il commence à me demander si le tram va bien à X. Je le rassure et m’apprête à remettre mes écouteurs. Raté ! Et là, le festival a commencé.

 

Il commence par me dire « hmmm, je pense vous avoir déjà vu quelque part, sur Internet il me semble ! » (vu qu’il avait une tête à passer sa vie sur Youporn, j’ai eu comme un gros doute). Je lui précise que je ne vais jamais sur Internet, donc c’est impossible (c’est tellement crédible… J’aime pas Internet, c’est connu).

 

C’est là qu’il me répond convaincu « vous êtes sûre ? Pourtant tout le monde va sur Internet, c’est à la mode en ce moment ! » (bienvenue en 2012 mon gars. Au fait c’était quand l’explosion de la bulle Internet ? 2002 ? A la mode donc…).

 

Puis il me précise que c’est sur Internet qu’on est sûr de trouver l’âme-soeur. Là, je sors mon argument imparable « oui mais moi je suis mariée, donc je ne cherche personne et encore moins sur Internet » (mariée un jour, mariée toujours…ça intéresse qui de savoir que j’ai divorcé depuis ?).

 

Mon fou s’emballe. Il m’explique que justement, la fidélité se perd, que des femmes fréquentent 10 personnes en même temps alors qu’elles ont fait une promesse devant dieu mais que la vérité finit toujours par éclater, que là on voit que ce ne sont pas des femmes bien (et donc tu es venu me parler parce qu’il y avait écrit open bar sur mon front ? Je suis flattée).

 

Il blablate un petit moment pendant que je fais semblant d’être focalisée sur le plan du tramway quand il me sort « mais là, voyons, votre mari passerait dans le tram d’en face, il se dirait quoi ? Il se poserait des questions et la vérité finit toujours par se savoir » (ben là mon grand, vu qu’il a engrossé un travelo je dirais qu’il s’en carre l’os que je te parle) mais, polie j’ai répondu « je pense qu’il a assez confiance en moi pour ne rien penser » (tu m’étonnes).

 

Puis il a eu cette conclusion épique « c’est bien, vous êtes fidèle. Bon ben, au revoir » (Salut !)

 

Forcément, le débile était forcément pour ma pomme.

 

Et mon entretien me direz-vous ? Pas mal, j’ai surtout passé des tests RH dont le but est de définir ma personnalité.

 

Qui parie qu’avec mon bol y aura écrit sociopathe dans le bilan ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • date de sortie ouin ouin magdane