Refus automatique

5 mai 2013

rejet automatiqueQuand on cherche du travail, il y a une certaine routine qui s’installe. On postule à un tas de trucs, on va sur tout un tas de sites qui nous demandent quasi systématiquement de remplir une tonne de données (c’est fou ce qu’on perd comme temps à faire ça) pour pouvoir envoyer notre candidature (accessoirement, les données remplies servent souvent à enrichir une base de prospection de ladite boite) puis on reçoit le mail automatique d’usage qui nous avertit que le CV a bien été reçu et que s’il n’y a pas de nouvelles sous 3 semaines, tu peux te brosser Martine. Jusque là, c’est classique.

Bon, en semaine, tu repères quelques annonces mais pas des masses car les temps sont durs. Et puis on n’a pas forcément que ça à faire de ses journées (faire des entretiens, mine de rien, ça demande pas mal de disponibilité). Le week-end, il est donc normal de mettre le paquet sur les candidatures, la recherche d’annonces qu’on aurait pu louper, la visite des sites de grandes entreprises qui publient parfois quelques offres, les envois de CV spontanés… Bref, on se donne à fond vu qu’on a plein de temps, sachant que tout ceci sera étudié soigneusement le lundi.

Aujourd’hui, comme de coutume, j’ai consacré de nombreuses heures à ma recherche. Une façon comme une autre de s’amuser en laissant MTV en fond sonore. C’est pourquoi, lorsque j’ai vu cette annonce pile mon profil au sein d’un grand groupe français, j’ai foncé. J’ai rempli le formulaire, raconté ma vie dans les petites cases, mis tous les détails pour satisfaire l’ordinateur (nom, âge, adresse, état civil…) et cliqué sur envoyer.

Si j’ai bien reçu mon mail automatique de réception de candidature (l’avantage des robots c’est que ça bosse 24/24h), je ne m’attendais pas si tôt à celui qui a suivi. En effet, une heure après, je reçois un mail du service RH du groupe via une adresse dédiée au recrutement. Un peu étonnée par tant de diligence, j’ouvre. Mail qui m’explique en gros que « Madame, merci d’avoir postulé mais votre CV que nous avons étudié avec une très grande attention ne correspond pas pleinement à notre attente » etc, etc.

Bon, ça j’ai l’habitude, ça ne me choque que peu, même si je collais en tout point. Et puis, une heure pour étudier mon CV, ça dénote une grande réactivité de la part de ce grand groupe, bravo, ce n’est pas souvent que je vois ça. En plus, ils ont fait l’effort de personnaliser par Madame, ce qui change de l’habituel « Madame, Monsieur ». Toutefois, je m’interroge, notamment sur l’utilité d’avoir rempli le formulaire avec les données d’état civil et sur l’automatisme du refus… Vous allez me dire, je suis très probablement aigrie et de mauvaise foi !

Mais quand même…

Qu’un RH m’envoie un mail de refus un dimanche à 19h30, ça demande une sacrée abnégation professionnelle non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !