Série de Chats : le lion !

2 avril 2011

Aujourd’hui, j’innove un nouveau cycle d’article, pour faire plaisir à ma nouvelle fan : Papillote !

 

Je vais donc vous présenter mes bébés, amours chatons, gros nounours à sa mémère !

 

Commençons par le n°1 (dans tous les sens du terme, j’ai une légère préfèrence pour lui) : Winston !

 

DSCF0004

 

Né le 12 mars 2002, Winston a célébré ses 9 ans. C’est un chartreux pur race (avec pedigree et tout) de la famille illustre des Lilas Bleus. Winston n’est pas qu’un charteux, il fait parti de l’élite des chartreux, des seigneurs !

 

Malheureusement, Winston, n’est pas une bête de concours (contrairement à ses parents qui remportaient toutes les compétitions), car il né un peu différent de ses frères et soeurs. Il est plus petit et plus fin qu’un chartreux normal et n’a pas les bajoues d’un gros mâle bleu. Toutefois, il a hérité de sa lignée, la fourrure très caractéristique des Lilas Bleus, célèbre chez les éleveurs, ainsi que de beaux yeux d’or.

 

Dès sa naissance, Winny (oui, il a son petit nom), a compris qu’il était différent. Il a donc compensé ses défauts physiques en développant son caractère, son intelligence et son leadership. Winston n’est pas n’importe qui, il le sait et il entend à ce qu’on le respecte. De plus, allez savoir comment, il a compris qu’il venait de l’aristocratie des chats et qu’il était hors de question de se mélanger un jour à la plèbe. Tout petit déjà, il en imposait à sa fratrie et recevait sa part de jeu et de câlin en priorité (sous peine de sanction sauvage).

 

Le jour où je l’ai ramené à la maison, j’ai senti que j’avais commis un crime de lèse-majesté. Il était, non seulement, maître en son royaume, avec des sujets obéissants, mais en plus, j’osais poser mes mains sur lui. Ca commençait mal…Tout le trajet, il a fait couler le sang de la vengeance : MON sang pour SA vengeance.Il a bien fallu deux jours pour qu’il s’habitue à nous et nous laisse l’approcher (et le nourrir). Une seule chose de claire : jamais au grand jamais, il ne s’abaisserait à monter sur nous (ce n’est pas un chat soumis, qu’on se le dise) ou à rester dans nos bras.

9 ans plus tard, c’est toujours aussi clair…

 

Winston (dont ce n’est pas le nom officiel, le LOOF ne connaît pas le W), s’appelle ainsi car j’ai mes lubies. J’aime Churchill et Richelieu ! Mon premier chat devait donc obligatoirement rendre hommage à l’un ou à l’autre. Winston a gagné (Armand-Jean c’était bien trop long).

 

Bien sûr, je ne l’appelle pas que Winston (ou quand je suis en colère). Il est parfois Winny, Gros Chat, Chatonou Cotonnou, Gros Bébé, Amour de la vie de Maman, OH, Dis donc toi là, Winnycat, Mon Gros Poulet et Mon Lion !

 

En effet, Winny a tout du lion. Le port altier, le regard fier, un pelage de roi et surtout…c’est lui qui commande sans se fatiguer. Le roi de l’appart !

 

DSCF1698

 

Dès les premiers jours, Winston a décidé qu’il ne mangerait pas comme les autres chats. Il nous voyait manger deux fois par jour, en bon roi, il a adopté notre rythme. Car pour lui, il est humain (ou nous sommes de gros chats sujets). il n’a jamais voulu manger à volonté (et rétrospectivement, c’est une chance). De même, il a très vite imposé l’usage de « moi Chat, boire dans verre à toi. Si toi boire dans verre, moi faire pareil ».

 

Vu tout ce que j’ai ingéré en bave de chat depuis que je le connais, le fait que je ne sois toujours pas immunisée contre la toxo reste un vrai mystère…

 

Niveau caractère, Winston sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas.


Il veut : manger, commander, jouer uniquement à sa façon, faire des câlins quand il le souhaite, qu’on lui foute la paix, être de le centre d’attention, faire l’avion, se déguiser en SuperCat avec un sac plastique, nous saigner à mort juste pour se marrer.

 

Il ne veut pas : qu’on l’emmerde, qu’on le réveille, qu’on ne lui donne pas à manger, qu’on lui préfère d’autres chats, qu’on se préfère à lui, qu’on se moque de lui, qu’on le porte, qu’on lui fasse des câlins, avoir une cystite, être puni, venir sur nos genoux, faire un bisou, qu’on parte en vacances, qu’on ne respecte pas ce qu’il veut !

 

Winston est un chat à part et unique. Exceptionnellement intelligent (et carrément sublime !), il se fait vite comprendre. Il a développé une technique très particulière quand il a faim, affinée avec les années. Au début, il se contentait de grater à la porte vers 6h. Ca a marché…un temps. Après, on faisait semblant de dormir, ça ne lui a pas plu du tout. Après, il a décidé de monter sur le lit et de nous tirer par les cheveux. Ca a marché plus longtemps ! Puis, nous avons appliqué la première astuce (faire semblant de dormir en se planquant sous la couette). Forcément, ça l’a énervé.

 

DSCF1786


Ensuite, Winston a compris qu’on avait rien sans rien, et a décidé de faire le saut de l’ange sur nos vessies pleines et de nous mettre des baffes avec la patte (Winston est droitier). Si vraiment, ça ne marchait pas, Il appuyait sur l’oeil, toutes griffes sorties ! Imparable ! Mais comme un Pokémon, il a évolué. Tout ceci demandait trop d’efforts. Désormais, il se contente de bouffer ce à quoi on tient. En particulier les lunettes et les livres !

Mais si nous sommes déjà réveillés, il aime également nous narguer. Il se pose devant nous, pousse négligeamment un livre ou une télécommande de la table. Il ne nous quitte pas du regard et poursuit son manège tout doucement jusqu’à la chute finale. Si ça n’a pas marché la première fois, pas grave, il réessaye avec autre chose. Et il ne s’en prend qu’aux choses qu’on aime (il a noté ça dans un coin de son cerveau de chat).

 

Il a également ses têtes ! Le croiriez-vous ? Il ne mord que ceux qu’il aime et qu’il en estime digne ! J’ai d’ailleurs au poignet une magnifique cicatrice dont je suis fière ! Mais il n’aime pas qu’on envahisse son territoire, les intrus sont donc invités à quitter les lieux. Un exemple concret ? Mon meilleur ami était venu à la maison. Le chat tournait autour, l’air pas content. Finalement, il s’est approché pour se faire caresser. Puis il a avancé mais à continué à reclemer des câlins. Mon ami l’a suivi pour une belle séance de gratouilles. Winny a avancé et réclamé, mon ami a continué…et ainsi de suite. Arrivé à la porte, Winston l’a regardé, puis a regardé la porte, et la reregardé et a reregardé la porte ! Ensuite il a tourné les talons. Le message était clair ! (Depuis mon ami n’aime pas mon chat)

 

Winston a également ses préférences. Il a beau aimer son papa et sa maman, il reste le chatchat à Môman ! Pendant longtemps, il s’est amusé à mordre mon ex aux mollets s’il lui prenait l’idée saugrenue de me faire un câlin ! La preuve qu’il me préfère ? Je suis la seule personne à pouvoir le prendre dans mes bras plus d’une minute, il déprime si je pars trop longtemps, il me réclame des câlins dans des lieux cachés du regard des autres et surtout, il me mord ! un autre détail ? Il me dit je t’aime avec ses yeux, et me cherche sans arrêt du regard.

 

DSCF1771

 

Il est également susceptible. Si vous vous moquez de lui, il le comprend et généralement se retire l’air supérieur, en vous présentant son royal fessier. Il se vexe vite (et il y a toutes les chances qu’il se venge sur un objet qui a de la valeur à vos yeux).

 

DSCF1787

 

Malgré ça, c’est un petit chat qui n’a pas eu tellement de chance. Le pauvre est né avec un problème qui lui provoque des cystites chroniques et très douloureuses. Il a beaucoup vu le vétérinaire depuis ses 1 an et a beaucoup souffert. En conséquence de quoi, nous l’avons surgâté et autorisé tout et n’importe quoi.

 

Nous n’avons pas élevé Winston, c’est lui qui nous a dressé !

 

Bizarrement, c’est le plus cool des 4, le plus tranquille et le plus zen. C’est également l’un des plus sensibles.

 

Je l’aime très fort, surtout à cause de son caractère pourri. Lui et moi, on se comprend, on s’aime et c’est pour la vie !

 

DSCF6329

Rendez-vous sur Hellocoton !