Tous Blogueurs, tous chômeurs ?

11 avril 2011

2889871315_a32847ac75.jpgVous le savez, l’idée de ce blog m’est venue d’un trop plein de galères à extérioriser. Chômage, maladie, Pôle Emploi, malchance congénitale…il fallait que ça se sache et que tout le monde en profite. On se sait jamais, des fois qu’on invente un prix « Pasd’Bol » rien que pour moi ! Soyons honnête, ce blog est né de mon envie de parler de moi !! Je m’aime donc je suis ? C’est à peu près ça.

 

Evidemment, c’est un peu plus complexe que ça…mais c’est bien résumé.

 

il y a l’aspect cathartique de ce blog, un trop plein de tout qui explose en pleine place publique, ça permet de relativiser bien des choses. Un côté exhib assumé…forcément. On ne peut tenir un blog personnel sans être un minimum égocentrée. L’envie de s’occuper, également. C’est sympa le chômage, mais après avoir écrit des milliers de lettres de motivation, on se lasse un peu de cette routine quotidienne. Je n’oublie pas non plus ma volonté de dénoncer les dérives de certaines personnes du Pôle Emploi (curieusement, le blog a créé une certaine motivation à bosser, vive Internet !).

 

Et il y a l’espoir…L’espoir de quoi, vous demandez-vous ? L’espoir de tout, vous répondrais-je. Car cette plateforme libertaire qu’est Internet est porteuse de rêves et de possibles. Quel blogueur n’a pas l’espoir que cela change un peu sa vie, sans vouloir la transformer totalement ? De recontrer des personnes nouvelles ? Des personnes différentes et pourtant identiques ? Des personnes qui connaissent d’autres personnes…Qu’à terme cela puisse permettre de se faire connaître, de se faire aimer, de trouver enfin un travail ou d’en changer, bref d’être reconnu à sa juste valeur supposée, noyé dans la vie plurielle du quotidien parmi tant d’autres.

 

De fait, en tant que communicante expérimentée (si tu passes par là, patron de mes rêves, n’hésite pas à demander mon CV), il était de mon devoir de faire mon blog. De montrer que je sais utiliser tous les outils qui sont mis à ma disposition pour vendre ce que je connais le mieux : moi ! Est-ce que ça va aboutir à la gloire, à l’argent, au CDI de mes rêves ? Je ne sais pas et qu’importe. Je prouve au monde entier que je sais écrire, fidéliser et communiquer…bref, que j’ai la prétention à la hauteur de mes demandes (un job please). Ceci est donc ma bouteille à la mer virtuelle, et je suis encore étonnée de voir, qu’en un peu plus d’un mois, j’ai déjà une centaine de lecteurs par jour, de nouveaux amis qui me révèlent de nouveaux horizons et plus d’optimisme que je n’en ai jamais eu.

 

Je suis réaliste, je ne suis pas la seule, il suffit de regarder autour de soi pour s’apercevoir qu’Internet est le nouvel Eldorado de la génération désenchantée, celle qui veut tout essayer et qui s’accroche à la vie coûte que coûte, afin de voir si l’on peut la modeler comme on l’entend.

 

Tout ça pour dire que je ne compte pas arrêter de sitôt et vous remercier tous, derrière vos écrans, de me lire et de m’encourager

 

Et au passage, vous pouvez voter pour moi pour le concours Cosmo !

Rendez-vous sur Hellocoton !