Un jour, un abruti, une histoire

9 mai 2011

Toute-une-histoire.jpg

J’ai 4 chats. En tant que propriétaire de 4 chats, le vétérinaire est mon meilleur ami. Je vais donc le voir assez souvent.

 

Un jour, je suis donc allée le voir pour le suivi de Brooklyn.

 


 

M.Pasd’Bol et moi prenons place dans la salle d’attente, presque vide. Il n’y a, en effet, qu’un couple avec une cage de chat. Je note que l’homme a tout du Parisien maniéré, ultra looké, pédant et crétin. Bref, la catégorie de Parisiens qui me débecte (et je m’y connais en Parisiens, c’est ma ville, j’y suis née, je suis très Parisienne moi-même, mais une mieux).

 

Le Parisien sort son chat pour le mettre sur ses genoux et je vois apparaître un adorable petit chaton. C’est un Golden Persan, très mignon. Bon, je n’aime pas les persans, je dois vous le dire. Non que j’aie quelque chose contre les chats de race (j’ai un pur chartreux 100% aristocratique) mais, je ne sais pas, je ne suis pas fan des persans. Déjà, à cause des poils longs (c’est super galère et ça fait des noeuds) et surtout pour l’inutilité de la bête. A mes yeux, ce sont des chats de canapé. Tu les prends, tu les poses et ils décorent ton salon. A part ça, ça mange, ça dort, ça fait pipi, ça fait quelques câlins…mais ça sert à rien. Rien à voir avec mon idée du chat de caractère intelligent qui vit avec toi et pas juste chez toi. Mais c’était un joli chaton, je dois l’admettre.

 

Pour rassurer Boubou, je décide de le sortir de sa cage. Et là, l’inconnu regarde sa copine et lui sort « Oh, regarde le chat, t’as vu le monstre ??? Il est énorme, on dirait un chien ! » Oui oui, nous parlons bien de Brooklyn, 3kg maxi, taille normale et bouille de chaton.DSCF2647

 

Alors que je regarde le type, un peu sidérée, il me dit « Non, il n’est pas monstrueux, mais il faut admettre qu’il est aussi grand qu’un chien, je n’ai jamais vu de chat aussi grand » (et des chiens, t’as déjà vu des chiens, abruti ?). Je lui réponds donc que, non, Brooklyn est un chat tout à fait normal, voire petit, et je me réjouis de ne pas avoir amené Winston qui est assez susceptible (et moi encore plus).

 

Ensuite, il compare mon chat à son chaton…je me vois donc lui expliquer qu’il est normal que MON chat semble plus grand.

 

Enfin, M.Jen’yconnaisrienenchat me pose des questions sur les chats en général car…il n’en a jamais eu avant et a pris le sien sur un coup de tête. Je dois donc tout lui expliquer sur la stérilisation, les chaleurs, la croissance du chat…Bref, le B.A. BA. Eh oui, il ne s’était même pas renseigné avant son coup de tête (pauvre chat…)

 

Il me vante également la beauté de son chat, un super pur sang, pure race ! Acheté en animalerie !!!!! Mon sang n’a fait qu’un tour. Quelle horreur (on achète pas un animal là-bas, encore moins un chat de race, jamais). Je lui demande donc s’il a récupéré son certificat LOOF (obligatoire pour un chat de race). Il ne sait même pas de quoi je parle.

 

C’est bas, c’est mesquin, mais je me suis gaussée à l’idée qu’il avait payé un prix d’or un chat croisé…

 

Enfin, il avait l’air en adoration devant son chat, je pense donc que ce dernier a une belle vie au moment où je vous parle.

 

Je ne vous cache pas que le sang a failli couler chez le véto ce jour-là…

 

Le prochain qui me fait une critique sur Brooklyn, je l’égorge avec les dents !!

 

pagx90at.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !