Une simple erreur d’aiguillage…

10 août 2012

mini-88776-aiguillage-choix.jpgHier, Lecteur, sache-le, j’ai eu un entretien. Eh ouais, même en plein mois d’août ça m’arrive encore régulièrement. Fou non ?


Bref, hier j’ai eu un entretien. Le rendez-vous a été pris par mail (figure-toi que ça arrive de plus en plus) et j’avais fait mes devoirs avant de venir. J’ai retrouvé l’annonce, potassé la fiche de poste, le peu que je trouvais sur la boîte, préparé mes arguments…bref motivation au top.

 

J’arrive dans un lieu un peu déserté (on est en août, je le rappelle) et suis reçue un peu « à la cool ». Déjà je sens que l’entretien sera assez informel. Tant mieux, j’excelle dans le genre.

 

Je commence par me présenter, je fais une synthèse de mes expériences passées puis je rentre dans le détail de mes compétences collant parfaitement au poste requis. Je suis à l’aise, tout se passe bien, la recruteuse boit mes paroles.

 

On en vient enfin au poste…Bizarre, je trouve ça assez éloigné de l’annonce, mais bon parfois entre ce qui est écrit et les besoins réels, hein…

 

Puis on m’explique concrètement l’entreprise. Là je suis un peu larguée. C’est à ce moment que je pose la question « mais l’annonce précisait bien une expérience dans les fédérations ? ». Tu veux rire Lecteur ? Ah bah oui, je m’étais plantée d’annonce !!! Je n’avais donc aucune idée d’où j’étais ou pourquoi ! 1h que je présentais des arguments inadaptés !! C’est bête hein ?

 

Au retour, j’ai fait encore plus fort. J’ai accroché ma robe dans le bus. Quelle idée de porter une robe boutonnée de haut en bas ? C’est donc devant un public hilare que j’ai exhibé (invonlontairement ça compte ?) mon opulente poitrine gainée de dentelle noire.

 

Ah ça pour une journée !

 

Et pour le job ? Au bout de 2h on me donnait le poste, mail de confirmation inclus, comme quoi…

 

Eh oui, Lecteur, les affaires reprennent le 22 août !

Rendez-vous sur Hellocoton !